Un tableau dans le jardin

299

L’été, les piscines vivent au rythme des éclaboussures. Leurs reflets attirent le soleil comme les jeux des enfants… Mais que deviennent-elles quand le froid nous éloigne d’elles ?

Il est maintenant obligatoire de sécuriser sa piscine. Si certains l’entourent d’une barrière, d’autres la couvrent d’une bâche qui se révèle aussi très utile l’hiver. Elle protège des chutes de feuilles et, empêchant la photosynthèse, limite le développement d’algues. Mais il faut bien avouer que ces couvertures ne sont pas toujours très esthétiques. Qui aurait envie d’étaler une toile bleue au milieu d’un jardin paysager ? Il y a moyen de faire bien mieux, comme l’ont compris la société Tiki Concept et ses distributeurs…

La décoration passe-partout

La toile imaginée par Tiki Concept est entièrement personnalisable. Il est possible de piocher dans son catalogue ou de faire imprimer (avec un devis revu à la hausse) une photo personnelle ou un montage de son choix. Des critères techniques de taille sont cependant à respecter pour cette dernière option : il ne faut pas oublier que les visuels devront être agrandis à une taille importante pour couvrir la piscine. Néanmoins, cette solution permet d’assortir facilement les décorations intérieure et extérieure. L’encre, spécialement conçue pour résister aux intempéries, permet aux photographies choisies de conserver toute leur beauté pendant cinq ans au minimum.

Toujours plus de choix

Les visuels ne sont pas les seuls à être en option, les matières aussi peuvent se choisir. La société propose deux gammes complémentaires. Ses toiles Scarabée sont opaques et assurent une protection optimale aussi bien contre les débris végétaux que face au soleil. Les grilles Papillon, plus légères, bloquent brindilles et graviers et peuvent s’utiliser en complément d’un volet automatique. Elles laissent passer la lumière, ce qui peut créer des effets surprenants lorsque les bassins sont éclairés la nuit. Tous leurs modèles sont prêts à poser, même pour les piscines hors-sol. Il suffit de fournir les données techniques du bassin pour que la fabrication soit lancée.