Sainte-Croix, l’année de tous les défis

48

Entre chantiers ambitieux et appel à l’action collective, le Parc Animalier de Sainte-Croix se distingue par sa proposition stimulante.

_____________________

De nouveaux mondes à explorer

Toujours proactif lorsqu’il s’agit de travailler à une meilleure synergie entre l’humain et la nature, Sainte-Croix multiplie les chantiers vertueux et enthousiasmantes nouveautés.

En 2024, Sainte-Croix s’est donné une nouvelle raison d’être en nous appelant, collectivement, à relever tous les Défis Nature ou défis « de demain ». Ses moyens d’action ? Émerveiller, sensibiliser et inciter ses publics à agir, à ses côtés, pour davantage d’harmonie entre l’Homme et le monde sauvage. D’où une année 2024 rythmée par des inventions prometteuses !

Au printemps, le Parc proposera aux visiteurs une nouveauté d’ampleur : le Monde de Néo. Ce parcours d’aventures inédit de 6000 m2 est divisé en 4 univers encourageant à grimper, explorer, s’amuser et apprendre sur le vivant… Une expérience éducative et familiale unique, où la biodiversité prend vie !

En mai, vous suivrez le chantier spectacle de La maison d’Yvonne. Vieille de 300 ans, cette ferme authentique appartenant au patrimoine mosellan a été démontée pièce par pièce (651 la composent au total !) pour être remontée dans les règles de l’art – et le respect des techniques traditionnelles ancestrales – au sein du Parc Animalier de Sainte-Croix. Ce vestige historique extirpé de l’histoire agricole a vocation à servir de porte d’entrée vers la nouvelle ferme. Transformée en École de la Nature, ce fier témoin d’un monde agricole révolu hébergera des salles de classe et de nombreux espaces pédagogiques dédiés à l’apprentissage et à l’accueil de groupes scolaires. Comme un trait d’union entre passé et présent !

En juin, le Parc Animalier de Sainte-Croix aura le privilège d’accueillir un couple de pygargues à queue blanche, aussi appelés « aigles des mers ». Première en France, cette présentation en milieu naturel – le « couple » investira en effet une volière de 650 m2 et de 8 m de haut installée en partie sur une île et sur l’étang des Cormorans – constitue une étape essentielle et transitoire dans la sauvegarde de l’espèce. Ces géants des aigles européens intégreront ensuite un site de réintroduction, où leurs petits (80, idéalement) pourront être réintroduits à l’état sauvage.

Cet été, le site s’enrichira d’une nouvelle ferme pédagogique. Trois fois plus grande que l’ancienne, la nouvelle « ferme de Gérald » accueillera une quinzaine d’espèces domestiques locales, parmi lesquelles la chèvre lorraine, la vache vosgienne, la poule alsacienne, ou encore le mouton roux ardennais. Futur haut lieu de la pédagogie à Sainte-Croix, l’espace proposera à un public familial diverses activités centrées sur la découverte de la vie quotidienne de la ferme. Sur 2 hectares de superficie et près de 500 mètres de chemin de découverte, les apprentis fermiers seront conviés à des activités abordant, de manière ludique et immersive, la domestication, l’élevage ou encore l’alimentation des bêtes.

_____________________

Focus sur… Le Monde de Néo

À Néo, aventurier de la biodiversité, le Parc Animalier de Sainte-Croix dédie un parcours d’aventures inédit.

Explorateur intrépide du haut de ses 10 ans, Néo parcourt le monde pour étudier la biodiversité. Il est aidé dans sa quête par ses deux talents à la fois rares et complémentaires : celui de savoir parler aux animaux pour mieux les comprendre et, tel un MacGyver en culotte courte, celui de pouvoir fabriquer, à partir de matériaux divers et variés, un équipement adapté et durable. Chapeauté, il avance pieds nus, en portant autour du cou un médaillon à l’effigie de l’arbre de la vie replaçant chaque être vivant, l’Humain compris, dans un écosystème global.

Au monde du grand (bien que jeune) Néo, le Parc Animalier de Sainte-Croix consacre 6000 m2 de construction durable et responsable, ludique et pédagogique, structure accessible aux visiteurs dès 6 ans.

La Maison de Néo est le point de départ de cette virée immersive. Les explorateurs de la nature y découvrent l’univers personnel du jeune aventurier, dans lequel se télescopent imaginaire et réalité.

La Tour des Energies décrypte chacun des éléments essentiels à la vie (la terre, l’eau, le vent, le feu), en offrant aux visiteurs des possibilités d’interactions infinies à la fois ludiques, divertissantes et pédagogiques.

L’Observatoire de Néo nous invite à nous amuser des modes de communication des animaux, mais également à découvrir les différentes énergies fossiles (un bac de sable noir représentant le charbon) et, accessoirement, à comprendre le vivant, de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Curieux bienvenus !

Enfin, entre passerelles et ponts suspendus, le Parcours de l’Évolution emmène les plus jeunes des visiteurs (dès 3 ans) à la découverte de l’évolution du vivant.

Avec Le Monde de Néo, expérience éducative inédite, le Parc fait ce qu’il sait faire de mieux : faire passer des messages essentiels tout en nous amusant, en nous émerveillant !

Le Monde de Néo en chiffres
6 000 m2 de terrain de jeu 
3 nouveaux alpagas viendront tenir compagnie à la femelle Khya
1 arche enrichira l’enclos des chèvres naines, lesquelles pourront y grimper

La fresque de la biodiversité

Du 1er au 5 mai, les visiteurs assisteront à la création de la fresque de la biodiversité qui rejoindra l’entrée de l’Univers de Néo. Composée de deux parties distinctes, l’une exécutée par des artistes et l’autre, constituée de bouchons de plastique, elle vise à nous sensibiliser à l’importance du recyclage et la valorisation des déchets. Sa réalisation donnera lieu à des temps d’interactions dès le deuxième jour :

Jour 2 : réalisation de la peinture par les artistes, avec un temps participatif entre 9h30 et 11h30
Jour 3 : confection d’une mosaïque participative
Jour 4 : fin de la mosaïque, avec temps participatif de 10h à midi
Jour 5 : finalisation de la fresque par les artistes

_____________________

Nos missions ? Émerveiller, transmettre, agir, collaborer

Sainte-Croix brille par sa politique de développement ambitieuse. Au cœur des priorités de son Président, Laurent Singer : contribuer, par des chantiers durables, à protéger la biodiversité.

© Stadler Grand-Est

Parlez-nous du Monde de Néo, parcours immersif destiné aux familles.

Nous avons créé Néo il y a dix ans. Il est un explorateur intrépide de la nature, un personnage magique, mythique, qui recycle les éléments pour construire des cabanes, des éoliennes, et autres aménagements ingénieux de récupération de l’eau de pluie. En plus de sa débrouillardise, il sait communiquer avec les animaux. Néo, nous l’avons inventé pour parler au public de biodiversité, en lui donnant les outils nécessaires à mieux l’appréhender.

Le Monde de Néo est en réalité l’agrandissement d’un parcours existant.

En effet, ce parcours peuplé de membres de la biodiversité mondiale existait. Mais nous voulions lui donner un nouveau point de départ. Pour cela, nous avons fait appel aux menuisiers anglais de CAP.co. Ils sont parvenus à confectionner un univers sur mesure, poétique, magique. Néo a auprès de lui différents animaux domestiques : alpagas, cochons nains et chèvres naines, que les enfants peuvent caresser. La nurserie des chèvres, installée sur un bateau gigantesque, constitue l’entrée de ce parcours agrandi, qui comprend également un bassin aux poissons de toutes les couleurs. Au total, les visiteurs bénéficient de près d’une heure trente de balade à enjeux pédagogiques forts.

Quid de la Maison d’Yvonne et de la nouvelle ferme ?

Agrandir le parcours de Néo nous imposait de déloger la ferme existante, qui abrite différentes locales d’animaux domestiques rares. Tout en doublant sa superficie, nous voulions lui trouver une porte d’entrée symbolique. Le CAUE nous a alors mis en contact avec Mathieu Grub, jeune ingénieur de Mittersheim dont le projet de réhabiliter la Ferme d’Yvonne, bâtisse de 1723, avait été abandonné du fait de sa complexité technique et du coût du projet. Avec Bati Rénov, entreprise partenaire historique du Parc, nous avons relevé le défi de démonter puis de remonter, une par une, ses 651 pièces. Édifié sur 4 niveaux et 12 mètres de haut, ce précieux témoin historique accueillera, d’ici début 2025, des produits locaux et plusieurs salles de classe. Tout au long du chantier, le public sera convié à des démonstrations et animations autour des matériaux biosourcés et des modèles agricoles vertueux.

Vous avez également en projet l’ouverture d’un pôle d’agroécologie.

En effet. Cette « Ferme des vents » comprendra un potager, des vergers et 1800 m2 de serres maraichères. Espace didactique porté par mon fils, Lucas, elle aura vocation à enseigner au public les bons gestes en matière de culture respectueuse de la biodiversité.

Évoquons enfin les pygargues à queue blanche, dont vous participez activement à la préservation.

Avoir un impact au niveau de nos écosystèmes suppose de collaborer avec, notamment, le Conservatoire d’Espaces Naturels, l’Institut européen d’écologie, le monde agricole et la LPO, et de participer à différents programmes de conservation. Parmi eux, le plan d’action nationale pour la préservation, l’élevage et la réintroduction du pygargue à queue blanche. Mené avec Les Aigles du Léman, il vise à pouvoir relâcher 80 oiseaux à horizon 2030, d’où la création d’une volière géante au milieu des étangs, autre fantastique projet.

Propos recueillis par Cécile Mouton

_____________________

Les vacances de printemps

Le Parc Animalier de Sainte-Croix reste la destination préférée des familles cherchant à se reconnecter avec la nature au travers d’activités de saison.

Au Parc Animalier de Sainte-Croix, les vacances se suivent et ne se ressemblent pas ! En effet, l’équipe, jamais à court d’idées, fait de chaque pause pédagogique un moment d’expérimentation, d’innovation, de parenthèses créatives et didactiques… Les vacances de printemps ne feront pas exception à la règle, pour le plus grand plaisir des familles !

Parmi les activités qui viendront enrichir la proposition du site à compter du 20 avril, citons l’enrichissement par les fleurs, activité constituant à distribuer aux animaux, pendant les repas, des fleurs comestibles. Une manière d’allier le bon au beau (et à l’utile, nutritivement parlant) !

Le Monde de Néo donnera lieu à un spectacle en duo. Intitulé « Conférence décalée : La grande aventure de Néo », il sera centré sur la biodiversité de la Flore, thématique figurant parmi celles de prédilection du jeune explorateur.

Un jeu de piste « Entre dans la ruche » invitera les jeunes participants, muni de leur flyer (reçu à leur entrée sur le Parc), à répondre à différentes questions sur le thème des abeilles. Une fois le quizz complété, ils remettront leur fiche à un animateur (au stand conservation) et recevront, en récompense et en échange, un lot chocolaté. Cette transaction d’un genre nouveau sera plébiscitée pendant les vacances de printemps sur le site ! En effet, Sainte-Croix a trouvé comment encourager ses jeunes visiteurs à aller échanger avec ses animateurs… et promet, en échange de cet acte de bravoure, échanges nourrissants et chocolats réconfortants !

La poule et l’œuf, la graine et les semis

Du chocolat de Pâques à la poule et à l’œuf, il n’y a qu’un pas… Que l’équipe pédagogique du Parc n’a pas hésité à franchir, avec l’organisation, durant ces prochaines vacances, d’une exposition et d’animations thématiques. Parmi les questions soulevées (et qui trouveront réponse) : Qui de l’œuf ou de la poule est arrivé en premier ? Et parmi les thématiques abordées : « le développement de l’œuf et de la poule », « les œufs extraordinaires », « les œufs dans le règne animal »…

Autre sujet d’exposition et d’animations : la graine et les semis ! Un sujet passionnant, qui donnera lieu à des explications en différents volets : « la biodiversité dans nos jardins », « rendre son potager plus résilient, planter des fruits et légumes locaux, les alternatives aux insecticides et pesticides », « pourquoi faire une mare dans son jardin ? ».

Signalons, enfin, la présence d’un stand maquillage, qui permettra aux jeunes visiteurs de se muer, quelques heures durant, en leur animal (ou superhéros) préféré.

La programmation détaillée est à retrouver sur  www.parcsaintecroix.com

_____________________

Une nuit au cœur de la nature sauvage

Accessible sur un ou plusieurs jours, le Parc animalier de Sainte-Croix réserve à celles et ceux qui choisissent d’y dormir des instants gravés.

Niché au cœur d’un parc animalier de 120 hectares, le complexe de 56 lodges offre une escapade inoubliable dans un écrin de nature préservée. Ici, au milieu des grands espaces, chaque visiteur est invité à renouer avec les plaisirs simples, mais essentiels de la nature, et à faire émerger l’aventurier qui est en lui. Car croyez-nous sur parole : les possibilités d’aventures sont infinies !

En consultant le descriptif des lodges à-même de vous accueillir pour une nuit (ou plus !), le plus dur sera… de choisir, tant chacun recèle une expérience unique. Tête-à-tête avec une meute de loups gris d’Europe, noirs ou blancs arctiques, contemplation d’une harde de cerfs et de biches évoluant en semi-liberté sur 30 hectares de plaine, séjour parmi les coyotes, les ours noirs, et les ratons laveurs, ou prise de hauteur pour observer la vie forestière depuis les cimes des arbres… Vous trouverez nécessairement, dans le panel de propositions existantes, l’option qui vous ressemble !

Des propositions immersives

Les Lodges des Cerfs, face à la plaine des cervidés, sont la promesse d’évasion. Les Lodges des ours noirs, installés sur pilotis au-dessus de la rivière de l’ours noir, offrent quant à eux une vue imprenable sur le territoire des ours noirs et des bisons d’Amérique et des coyotes.

En 2023, la Grange aux Coyotes s’est métamorphosée en Grange du Nouveau Monde, laquelle offre une expérience unique d’immersion dans une ambiance nord-américaine. Séjournez parmi les coyotes, les ours noirs et les ratons laveurs et partagez des moments conviviaux autour d’un bon repas, ou détendez-vous au coin du feu !

Réservées aux amateurs de sensations fortes, différentes cabanes perchées à plusieurs mètres du sol vous feront prendre de la hauteur ! Parmi celles-ci, la cabane des lémuriens relève de l’expérience digne de Madagascar, avec une vue exceptionnelle sur l’île aux lémuriens et un panorama sur le Nouveau Monde jusqu’au territoire des gibbons.

Mais l’expérience ne s’arrête pas là ! Depuis 2023, 7 nouveaux lodges (les Yukon Lodges, qui font face aux loups noirs, et les Amarok Lodges, face aux loups blancs) promettent des nuits magiques et intenses au cœur du parc.

Pour résumer, que vous choisissiez de dormir sous la toile des Lodges des Cerfs, en surplomb de la rivière dans les Lodges des ours noirs, ou encore perché dans une cabane dans les arbres, le Parc Animalier de Sainte-Croix vous réserve une expérience inoubliable au plus près de la nature sauvage.

Que contient votre séjour Nature ? 
• Une nuit en lodge nature
• L’accès au parc pendant 2 jours
• La restauration en demi-pension, dîner
(hors boisson) et petit-déjeuner compris
• Des expériences nature uniques
au plus près des animaux (en supplément)

→ Parc Animalier Sainte-Croix, Route de Sainte-Croix, 57810 Rhodes
Informations et réservations sur www.parcsaintecroix.com

Photos © Morgane Bricard, Margaux C,  Cap.co, Stadler Grand-Est, Anthony Kohler,  Cokaliti illustrations, DR