Deux expos incontournables à découvrir cet été !

25
© Vincent Munier

EXPOSITION « BLANC » AU JARDIN D’ALTITUDE DU HAUT CHITELET

Le blanc est l’univers de prédilection de Vincent Munier, photographe, éditeur et cinéaste vosgien. Paysages de neige et de glace, ciels opalins, animaux sauvages au pelage qui se fond dans les étendues immaculées, l’univers du photographe est fait de pureté, d’infini et de sobriété.

L’exposition Blanc propose une sélection de prises de vue de Vincent Munier dans ce qu’il appelle les trois pôles : l’Antarctique, l’Arctique et le Tibet. Panthères des neiges, manchots empereurs, loups arctiques ou encore chats de Pallas seront ainsi les nouveaux invités du Jardin d’altitude du Haut Chitelet, dans une exposition d’une vingtaine de photographies grand format installées au cœur du site, pour émerveiller petits et grands.

« Du blanc à l’infini, de la glace partout, le vent qui balaie chacun de mes pas et un horizon inaccessible… Lorsque j’aperçois des traces fraiches dans la neige ou, mieux encore, un point qui bouge à plusieurs kilomètres, je retrouve une force insoupçonnée ». V. Munier

Du 1er juin au 30 septembre, dans le parc du Jardin d’altitude du Haut Chitelet. Col de la Schlucht 88400 XONRUPT-LONGEMER • jardinbotaniquedenancy.eu

L’ÎLOT UTOPIQUE DE RAON-L’ÉTAPE

© Maïlis Favre

Le musée Pierre-Noël de Saint-Dié-des-Vosges accueille une exposition consacrée à l’île Häusermann.

À Raon-l’Étape, là où deux bras de la Plaine se séparent, l’île Häusermann, nommée ainsi en référence aux architectes ayant œuvré ici, accueille un ensemble architectural notable érigé entre 1966 et 1967. Appelé « l’Eau Vive » ou, plus tard, « l’Utopie », le motel est un ensemble de neuf bulles avec vue sur la rivière, pouvant accueillir jusqu’à 24 personnes.

Aux mains de plusieurs propriétaires depuis sa réalisation, le lieu a été fermé pendant quelques années, puis nouvellement acquis et rafraîchi par l’un de ses premiers clients y ayant séjourné dans son enfance. Il rouvrira au printemps 2024.

À travers un ensemble d’archives : calques, plans originaux, maquettes, photographies, vidéos, éléments d’architecture, livres, coupures de presse et documents divers, cette exposition présentera l’histoire de cet îlot utopique successivement adulé, choyé, abandonné ou malmené, finalement classé monument historique en 2014.

Jusqu’au 25 août, au Musée Pierre-Noël, place Georges-Trimouille, Saint-Dié-des-Vosges • 

Infos sur ca-saintdie.fr

Photos © Vincent Munier, Maïlis Favre, DR