Fraispertuis City : un parc d’attractions engagé !

352
© Fraispertuis-City

Le parc d’attractions vosgien brille par la qualité de ses attractions, par la pertinence de ses services et par les conditions d’accueil réservées à tous les visiteurs comme à ses équipes. Tour d’horizon.

_____________________

Plus de 6 hectares de plaisir, 35 attractions, 4 restaurants, tout ceci rendu possible grâce aux 480 saisonniers, embauchés dès 16 ans. Voilà les ingrédients qui font la réussite du parc d’attractions vosgien, Fraispertuis City. Après une saison 2023 exceptionnelle qui signe sa meilleure année en terme de fréquentation avec près de 285 000 visiteurs, la météo est parfois venue parfois jouer les troubles-fêtes. Depuis son ouverture le 20 avril dernier, les nuages ne se sont pas tellement dissipés dans le ciel vosgien, limitant les rayons du soleil. 

Ouvert tous les jours à partir du 3 juillet jusqu’au 31 août puis tous les week-ends de septembre, Fraispertuis City mise donc sur l’été pour offrir du plaisir aux petits comme aux grands. Un parc qui  met tout en œuvre pour une accessibilité renforcée, un environnement préservé et toujours développer son attractivité. Quelques exemples…

Une démarche écologique renforcée

Fraispertuis City, c’est bien évidemment des attractions mais c’est aussi son cadre : un écrin de nature en pleine forêt vosgienne. Et il n’est pas sans participer à la magie des lieux. Cette nature, l’équipe du Parc a pour ambition de la préserver, et veille à étoffer son offre de services dans le respect de la nature toute proche. C’est dans ce sens que sur le plan des installations, Fraispertuis-City a réalisé plusieurs aménagements au sein du parc. Le plus gros chantier de travaux se trouve au niveau du parking n°2. Afin de renforcer la sécurité des employés et des visiteurs mais aussi gagner en optimisation dans les déplacements, les cheminements de stationnement et circulation ont été revus.

Ces aménagements nouveaux ont aussi été l’occasion d’installer sur ce parking, une aire de pique-nique. S’il sera toujours possible de se restaurer avec son pique-nique à l’intérieur du parc, faire une pause à l’extérieur du parc et dans un environnement adapté devient possible. 

Les équipes du parc en ont également profité pour planter plusieurs arbres. Si le parc d’attractions est niché au cœur de la forêt vosgienne, les parkings pouvaient parfois manquer de verdure mais aussi d’ombrage lors des fortes chaleurs. Cette action s’inscrit dans la démarche environnementale engagée par Fraispertuis City depuis plusieurs années. En effet, le parc adhère à l’association « Des arbres pour la vie ». Ainsi, tous les 500 passages sur la fameuse attraction qui met la tête à l’envers, le Timberdrop, le parc offre un arbre à l’association. En dix ans, l’opération a généré la plantation de plus de 15 000 arbres ! Fraispertuis City apporte par ailleurs un soutien financier à l’association « Des arbres pour la Vie », œuvrant ainsi pour le reboisement.

Cavalerie

Collaboration avec Handivisible

Soucieux d’être un parc accessible au plus grand nombre, Fraispertuis City travaille depuis quelques temps avec l’application Handivisible qui permet de télécharger une carte d’inclusion. Cette application offre la possibilité aux personnes en situation de handicap de se faire connaître et surtout signaler leur présence dès leur arrivée au parc mais aussi dans près de quatre points de restaurations. Objectif : leur offrir un accès prioritaire pour faciliter leurs déplacements et limiter leur attente devant les attractions par exemple via un dispositif lumineux. Une identification qui permet aussi de clarifier les éléments dans les files d’attentes auprès des autres visiteurs, parfois très impatients d’accéder aux sensations fortes ! Les personnes en situation de handicap bénéficient aussi de la possibilité d’accès avec un accompagnant. Les personnes à mobilité réduite peuvent ainsi louer, à l’entrée du parc, un scooter électrique ou un fauteuil roulant, et bénéficier d’un plan spécifique des attractions et installations accessibles.

Près de 480 saisonniers employés

Chaque année, le parc d’attractions Fraispertuis City fait appel aux services de près de 480 saisonniers dès 16 ans, conformément à la convention collective des parcs d’attractions. Ce qui fait de Fraispertuis, l’entreprise vosgienne qui embauche le plus des jeunes ! Une fierté pour la direction qui ne lésine pas sur les moyens pour chacun puisse trouver sa place. Ces jeunes sont issus dans la très large majorité des cas des Vosges voire d’un domicile très proche qui se limite parfois au canton de Rambervillers. Tous doivent détenir un signe particulier : la motivation ! Qu’ils soient affectés dans l’un des quatre secteurs d’activité – attraction, restauration, boutique souvenirs et déguisements-maquillage – ces jeunes saisonniers n’ont pas besoin de présenter un diplôme particulier. Mais ils ont l’obligation de déborder d’énergie, d’envie de partager leur enthousiasme mais aussi de disposer du sens de l’accueil tout au long de la saison avec les visiteurs de Fraispertuis. Une formation interne est effectuée pour l’ensemble des postes. En fonction des profils, des âges mais aussi des attendus pour chaque poste au sein du parc. Etre opérateur d’attraction requiert des critères bien précis par exemple en raison des responsabilités.

Pour ces 480 jeunes, un guide de l’équipier a été conçu par la direction du parc. Objectif : qu’ils puissent agir et réagir face à n’importe quelles circonstances auxquelles ils pourraient être confrontés durant leur emploi saisonnier : échanges avec un visiteur, gestion d’un conflit, actions à effectuer en cas d’une personne présentant un souci sur une attraction, etc. Tout a été imaginé avec des réponses aussi efficaces qu’adaptées.

Autant d’éléments qui permettent à tous ces jeunes d’acquérir compétences, savoir-être et expériences professionnelles. Des ingrédients précieux pour poursuivre leur parcours dans leurs études mais aussi au sein du monde du travail. 

Cap vers les 60 ans

Si les projets d’aménagements et les nouveautés se réfléchissent et se confectionnent tout au long de l’année, il y a des occasions qui méritent une implication et une anticipation plus marquées. Toutes les équipes ont donc donc un coin de leur esprit une projection à l’horizon 2026. Pourquoi ? Parce que Fraispertuis City fêtera ses 60 ans ! Rien que ça ! Et quel chemin parcouru depuis 1966 et l’arrivée de Michel et Simone Fleurent qui installent leur petite entreprise dans les Vosges dans le doux nom de « Colline des eaux », lieu-dit qui accueillera plus tard leur Auberge de la Roche des Fées avec ses premiers jeux pour occuper les enfants pendant que les plus grands sont concentrés sur la pêche… !

Pour son 50e anniversaire, le parc avait placé la barre haute. En plus d’une nouvelle attraction (Les Taureaux sauvages), il avait investi l’univers du spectacle en se dotant de la scène du Billy’s Show avec une métamorphose pour le reste du parc et l’arrivée d’une application mobile. Les années suivantes, y compris durant la pandémie, le Parc a continué les investissements, montrant à tous sa volonté de continuer à donner de la joie à son public. 

El Molcajete © Fraispertuis City

Il faudra donc être une nouvelle fois à la hauteur du passage de cette nouvelle dizaine. Les équipes phosphorent dès maintenant. Tout en ne souhaitant pas enjamber 2025 qui pourrait aussi apporter son lot de nouveautés. Mais avant de se projeter, il faut déjà profiter de cette saison 2024. Côté attractions, s’il n’y a pas de nouveauté, tout le monde n’a pas encore profité de celle arrivée en juillet dernier, El Molcajete. Avec un nom de l’instrument servant, au Mexique, à écraser le piment pour en faire de la poudre, cette attraction est composée de véhicules volants qui montent et descendent jusqu’à 6 mètres. Pouvant accueillir jusqu’à 42 personnes sur ses 14 bras propulsant leurs passagers jusqu’à 6m dans les airs et autant accélérations, l’investissement engagé par Fraispertuis City s’élève à plus d’un million d’euros. Avant de s’installer, recommandation importante : bien vérifier la couleur du piment (vert, orange ou rouge) situé à l’arrière, il définit le niveau de sensations à bord ! Une occasion supplémentaire de s’y (re)frotter sans forcément se faire piquer !

Légende ou réalité ?
En fan de western et de Lucky Luke, Michel Fleurent se serait, pour le thème du parc, inspiré des roches rouges présentes aux abords de la route… Quoi qu’il en soit, en 1971, un train Far West (réalisé grâce à un moteur de 2CV, du réemploi avant l’heure !) est mis en circulation. Si le train a été remplacé en 2010, l’emplacement de la gare est resté le même, et le train permet aux visiteurs de faire le tour du parc, parcours agrandi à mesure des extensions successives du parc.

Express Train

→ Fraispertuis City est situé 50 rue de la Coline des eaux, 8870 Jeanménil sur la RD 32, à 7 km de Rambervillers et 23 km de Saint-Dié-des-Vosges • Le parc fermera le 29 septembre • Tarifs, informations et calendrier des ouvertures à consulter sur fraispertuis-city.fr

Dossier de Baptiste Zamaron

Publireportage – Photos © Fraispertuis-City , DR