Octobre Rose, le marathon de la prévention.

391

L’opération « Octobre Rose » vient d’être lancée plus que jamais l’heure est à la mobilisation et à prévention.

La couleur de l’automne est une fois encore le rose ! Cette année encore, le ministère chargé de la Santé et l’Institut national du cancer lancent, en partenariat avec l’Assurance maladie (CNAMTS), la Mutualité sociale agricole (MSA) et le Régime Social des indépendants (RSI), un dispositif d’information et de communication destiné à inciter les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein depuis 2004. En Meurthe-et-Moselle, depuis le 1er octobre et jusqu’à la fin du mois, l’opération « Octobre rose », propose une campagne de sensibilisation organisée par différentes communes en collaboration avec ADECA 54. Les plus habituées (anciens) maintenant sont la Communauté Urbaine du Grand Nancy, la Ville de Nancy, les professionnels de santé,  tout un réseau d’associations pour le soutien aux femmes concernées par le cancer s’associent à cette mobilisation, et tous font passer le message de l’importance du dépistage des cancers en Meurthe-et-Moselle. Avec 53 000 nouveaux cas estimés en 2011 1, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes en France.« Mais détecté à un stade précoce, la survie relative à 5 ans est supérieure à 90 %. Il est donc impératif de pouvoir le dépister tôt afin de le traiter efficacement. Un dépistage de qualité, comportant une double lecture des mammographies, pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie et répondant à des critères techniques exigeants », ainsi que l’explique les Docteurs Catherine Morel et Christine Jeandel médecins coordinateurs auprès de l’ADECA 54.  Si le taux de participation à augmenté jusqu’en 2008, il tend à stagner depuis, autour de 50%. La mobilisation donc reste de mise, et pour cette édition 2011 le programme est résolument sportif, marches, courses et diverses animations à Briey, Longwy et Mont-Saint-Martin, l’agglomération nancéienne, Lunéville, mais aussi Baccarat, Pont-à-Mousson et Toul, communes nouvellement associées à l’opération. « Nous veillons à mettre en place des activités ludiques et culturelles afin que la porte d’entrée ne soit pas le cancer. » Un mois pour faire passer le message de la prévention, dédramatiser, informer et vaincre les réticences. La lutte continue.

Infos : www.e-cancer.fr • www.adeca54.org