Les résidences seniors : Chez soi, la vie en plus.

470
© iStock

Arrivées à la retraite, de nombreuses personnes vivent une coupure sociale et relationnelle qui vient ternir ce moment. Après une vie de travail, elles pensent pouvoir enfin prendre du temps pour elles, leur famille, leurs hobbies. Malheureusement, dans les faits, l’arrêt de l’activité professionnelle se conjugue trop souvent avec un isolement progressif.

C’est ce qui est arrivé à Maryvonne 76 ans et Yves 77 ans.

Maryvonne : « Au début, on en profitait pour faire tout ce que l’on n’avait pas eu le temps de faire. Nous avons beaucoup voyagé, surtout au Canada pour voir notre fille partie vivre là-bas. Mais au bout de quelques années, on a commencé à s’ennuyer. Nos amis n’étaient pas toujours disponibles, nos sorties se faisaient plus rares. C’est notre fille qui nous a parlé des résidences seniors. »

« Je pensais que c’était un truc pour les vieux »

Si sa femme n’avait pas d’a priori, Yves était beaucoup plus réticent : « Au début je n’étais pas d’accord, je pensais que c’était un truc pour les « vieux ». »

Pour en avoir le cœur net, ils sont allés visiter une résidence Les Girandières. Ils y ont découvert des appartements confortables, un restaurant, du personnel disponible en cas de besoin, des activités quotidiennes et même un parking dans lequel ils peuvent louer une place pour garer leur voiture et ainsi continuer à partir voir la mer quand ils en ont envie.

Un regain d’activité

Depuis 2 ans, ce couple loue un charmant 2 pièces aux Girandières et ne regrette pas son choix. Maryvonne s’est fait des copines avec qui elle assiste 2 fois par semaine au cours de sophrologie. Elles se retrouvent régulièrement au restaurant de la résidence. « Avoir un restaurant de qualité aussi près de chez soi c’est très bien, on peut organiser des dîners sans avoir rien à préparer, je peux même demander qu’on me livre les repas ». 

© Les Girandières

Yves, de son côté, peut enfin donner libre cours à son goût pour la peinture. La résidence a organisé une exposition et certaines de ses toiles y ont été vendues. Quand ils ne partent pas en week-end, Yves et Maryvonne participent aux randonnées pédestres et aux visites culturelles organisées par la résidence.

Ce couple de retraités est à nouveau bien entouré et l’avoue sans détour : « On n’a jamais fait autant de choses pour se faire plaisir ».

Cette année, une quinzaine de résidences Les Girandières doivent ouvrir leurs portes, s’ajoutant aux 62 déjà présentes partout en France proposant chacune un planning d’activités quotidiennes adaptées aux envies des locataires.

Résidences seniors
Les Girandières


À Laxou
403, avenue de Boufflers

À Nancy (Ouverture début 2024) 
45-47 boulevard Lobau


Tél. 0 800 969 996
www.girandieres.com

Publireportage – photos © Les Girandières, istock, DR