Du houblon et des hommes

374

En visite chez Les Brasseurs de Lorraine, la brasserie artisanale la plus importante de la région.

C’est une histoire d’amitié, de passion et de houblon qui va vous être contée… Elle commence par la rencontre entre Jean-François Drouin et Régis Bouillon sur les bancs de l’École nationale supérieure d’agronomie et des industries alimentaires (ENSAIA), où les deux étudiants se forment au métier de brasseur. Rapprochés par leur passion commune pour la bonne bière, les camarades deviennent amis. Une fois leur diplôme d’ingénieur en poche, Jean-François et Régis, décident de s’attaquer à une triste réalité : la Lorraine a perdu sa tradition de riche terre brassicole. « La région a compté jusqu’à 350 brasseries dans le passé », précise Jean-François Drouin. « Et nous avons tout simplement constaté qu’il n’y en avait plus ! Alors, on a voulu faire revivre ce patrimoine et cette histoire brassicoles. C’est comme ça qu’est née l’idée de relancer une vraie brasserie artisanale lorraine ». Le temps de mettre le projet sur pied et de trouver un endroit approprié (« il nous fallait 1.500 m2 et un bâtiment avec du caractère »), l’aventure est lancée. En janvier 2003, Les Brasseurs de Lorraine élisent domicile à Pont-à-Mousson. Sept ans plus tard, l’activité s’est développée et ils sont « toujours là, au cœur de la Lorraine ».
Aujourd’hui, la petite entreprise, qui est aussi la plus grosse brasserie artisanale de la région, compte une dizaine d’employés et produit, par an, deux à trois mille hectolitres de bière naturelle. « On est loin des rendements des brasseries industrielles », explique Jean-François Drouin qui supervise avec Régis Bouillon la totalité de l’activité, de la technique de brassage jusqu’au marketing des produits. « On fonctionne de manière presque familiale. Chez nous, tout le monde est polyvalent et met la main à la pâte »… Un choix de fonctionnement artisanal, à taille humaine, qui ne freine en rien la vitalité et la capacité d’innovation de l’entreprise dont la gamme de produit ne cesse de s’étoffer.

Qualité traditionnelle

Et puis, la marque de fabrique des Brasseurs de Lorraine, c’est leur démarche qualité profondément ancrée dans le respect des traditions régionales. Ici, on brasse avec un savoir-faire local, hérité de la grande époque des bières lorraines. Cette identité, Jean-François et Régis y tiennent. C’est pourquoi chacune de leur bouteille porte un logo « La Lorraine, notre signature », sorte de label créé par l’Association des industries agro-alimentaires lorraines (AIAL) : « Ce sigle est là pour dire : c’est un produit lorrain fabriqué en Lorraine grâce à des emplois lorrains… Nous devons valoriser cette identité et inciter à consommer local », souligne Jean-François. La grande majorité de la production est d’ailleurs distribuée dans la région, vendue dans les cafés et restaurants, les grandes surfaces ou en vente directe au magasin de la brasserie.
­À la carte, pas moins de sept bières permanentes raviront les amateurs éclairés, quels que soient leurs goûts. Trois d’entre elles sont dites « historiques » : l’Abbaye des Prémontrés, bière traditionnelle ambrée à fermentation double, la Duchesse de Lorraine, bière rouge façon XVIIIe siècle et la Bière de St-Nicolas, ambrée non-filtrée, brassée en hommage à l’ancienne brasserie de St-Nicolas-de-Port. Et si les quatre autres sont plus modernes, elles n’en ont pas moins un fort caractère : la Loroyse est une blonde de triple fermentation, douce et veloutée, la Loup Blond, blonde légère de haute fermentation, exalte le goût du malt quand la blanche Noiraude se fait aromatique et désaltérante. Enfin, la Chardon Rouge, bière officielle des supporters de l’ASNL, est une subtile blonde pur malt.
Alors au final, après dégustation, lorsque Jean-François Drouin s’exclame en souriant « en fait, la seule chose qu’on ne trouve pas ici, c’est de la bibine ! », il n’y a pas grand-chose à ajouter. Sauf peut-être que la vérité sort toujours de la bouche du brasseur…

Renseignements et catalogue sur www.brasseurs-lorraine.com. Possibilité de visiter la brasserie.