Le photographe Vincent Damarin prend de la hauteur !

672

Vincent Damarin n’est pas un photographe comme les autres. Il est aussi télépilote de drone professionnel. Résultat : des prises de vue aériennes à couper le souffle !

Regarder au loin, vers la place de la Carrière, à la même hauteur que Stanislas… Force est de constater que la ville de Nancy prend tout de suite une autre dimension ! Grâce à son drone, Vincent Damarin nous offre la possibilité de nous élever et « de découvrir les paysages sous un autre angle ». La cathédrale Saint-Etienne de Toul, le temple Neuf à Metz, le lac de Pierre-Percée, la colline de Sion… Le photographe, basé à Nancy, se balade en Lorraine et plus généralement dans le Grand-Est pour immortaliser les paysages sublimes de notre région.
« J’aime particulièrement la photographie de nature. Je prends souvent le temps, le matin, seul, pour découvrir de nouveaux sites, parcourir des sentiers différents… Mais j’aime aussi me laisser surprendre par les jeux de lumière et l’infrastructure qu’offre la photographie urbaine » détaille Vincent Damarin.

Place Stanislas © Vincent Damarin

« Diversifier mes prestations »

Le jeune homme découvre sa passion du 8e art grâce à ses parents qui lui ont permis de « trouver son œil de photographe ». Complètement autodidacte, il s’est perfectionné au fil des années par la lecture d’ouvrages et par l’expérience de terrain. « J’ai pu également me former, grâce à l’Atelier de Charles à Metz en 2020, sur la maîtrise de la vidéo et de la photographie corporate » ajoute-t-il. Car, après avoir vécu 5 ans en Bretagne, Vincent Damarin fait le choix de revenir sur ses terres natales, à Nancy, et de lancer sa propre activité : « Je voulais essayer de vivre de ma passion. J’avais eu l’occasion de présenter mes clichés en Côtes d’Amor, où je vivais, et ils avaient été retenus par la ville pour sa communication. Une distinction qui m’a conforté dans mon choix ! » Entre temps, Vincent Damarin ajoute une corde à son arc et se forme à un diplôme de télépilote de drone professionnel : « C’est un outil complémentaire à un appareil photo classique. Ça me permet aussi de diversifier mes prestations. »

Visites virtuelles à 360°

Vincent Damarin travaille principalement pour les entreprises et les collectivités. « Je propose la prise et retouche de photos pour des supports de communications ou pour les photothèques, le tournage et le montage de vidéos, des prises de vue aériennes… » Avec les confinement successifs, le photographe a également eu l’idée de fournir des visites virtuelles à 360 degrés, « une technologie demandée par les agents immobiliers, par exemple, qui peuvent envoyer la vidéo du bien à leurs clients. » 

Même si la crise du COVID-19 a ralenti l’activité du jeune photographe, il n’en reste pas moins optimiste : « On aura toujours besoin de la photo. Aujourd’hui, la communication passe par l’image. J’espère que les manifestations vont reprendre cet été. J’ai déjà quelques projets en cours qui devraient se concrétiser si la crise sanitaire s’améliore. Les boutiques peuvent aussi faire appel à mes services pour alimenter leurs réseaux sociaux pendant cette période de confinement. » En parallèle, les particuliers peuvent également soutenir Vincent en lui achetant l’un de ses tirages sur sa boutique en ligne : « Chaque photo est édition limitée, 1/1, numérotée, signée et fournie avec son certificat d’authenticité. Je travaille avec Konica Digital Photo Lab, un laboratoire indépendant pour proposer des tirages d’une grande qualité. Plusieurs tailles et supports sont disponibles, les clients peuvent me contacter pour en savoir plus ! »

Pauline Overney

Plus d’infos : : 06 74 39 51 51 ou vincentdamarin.com

Photos © Vincent Demain