Consultez les derniers articles
Le Capu, gourmand du printemps

A chaque saison sa carte. Le printemps s’installe avec les nouvelles propositions culinaires du restaurant de la rue Gambetta. Hervé Fourrière et sa femme Laurence jouent avec les saveurs fraîches de la saison et mettent du soleil dans les assiettes.

Au Capu, le chef aime bousculer ses habitudes, et saisir l’occasion d’un changement de saison pour renouveler sa carte. A côtés des incontournables qui ont fait la réputation de la maison, c’est donc toute une série de nouveaux plats qu’Hervé Fourrière propose dès ce mois de mai.

Comment ne pas évoquer l’asperge, produit emblématique du printemps ? Au Capu, on les choisit vertes, on les préparent croquantes généreusement accompagnées de lamelles de truffes d’été, avec des fines feuilles de poireau confit, mascarpone et un jaune d’œuf cru mariné.

La fraîcheur sera intacte et la palette de couleurs explosive dans tous les légumes de printemps. Croquants et parfumés à l’aneth, ils viennent entourer cet autre plat : le nem de saumon mariné sauce soja et infusion de thé fumé. A chaque fois, la qualité des produits, leur fraîcheur, et le juste équilibre des saveurs viennent garantir la réussite de ces compositions.

©HUYLEBROECKM_LeCapu_23_Web

Une cuisine généreuse et inventive

A l’honneur sur la carte, les crustacés, comme le homard canadien. Il se décline ici en deux façons. En entrée, façon rémoulade avec un céleri en gelée d’agrumes. Ou en plat, en lasagne avec ses petits légumes croquants et coulis de homard à l’orange.

Finesse et générosité également du côté de ces langoustines marinées dans la menthe poivrée, juste snackées et servies avec une crème de petits pois et couronnées d’une pointe de réglisse torréfiée.

Les classiques de la maison prennent aussi des couleurs de printemps. Le fameux foie gras de canard, incontournable de la maison, sera confit à l’artichaut poivrade et à la truffe d’été. L’agneau sera proposé sous la forme de filet en persillade, cuit en croûte de sel et accompagné d’un gratin de légumes cuits et crus. Ce classique de la cuisine française est ainsi revisité dans une version tendre et parfumée.

En dessert, le chef propose un nouveau soufflé au chocolat noir, mi-cuit crémeux à la fleur de sel ou un blanc-manger cuit vapeur, espuma de pommes et fruits de la passion, noix de coco torréfiée. A moins que vous ne succombiez à ce souvenir d’enfance réinventé : le citron crumble, un choux crémeux au citron servi avec une glace crumble.

Dans sa recherche de plats, Hervé Fourrière cherche à nouveau à étonner sa clientèle tout en respectant les équilibres entre la tradition et la nouveauté.

Pour découvrir tous ces plats, plusieurs possibilités, adaptée à chaque type de clientèle : formules Chrono le midi, menu carte plaisir ainsi que le surprenant menu « Carte blanche au chef » : une mise en bouche, quatre plats et dessert proposés par le chef en fonction de vos goûts !

Autre nouveauté au Capu pour ce printemps, signée Laurence Fourrière, avec des petites touches de changements du côté des verres, des assiettes. Pour faire des plaisirs de la table au Capu un bonheur toujours en mouvement.

Plus d’infos sur lecapu.com • Le Capu, 31 Rue Gambetta, 54000 Nancy • 03 83 35 26 98

publi-reportage



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire