Consultez les derniers articles
Éco-attitude : les bons réflexes

Transformer un lieu énergivore en un habitat écologique est loin d’être impossible. L’heure est à la réutilisation, à la seconde vie ainsi qu’au troc et toutes les ressources sont bonnes à prendre…

Consommer utile ne rime pas toujours avec dépense élevée. En prenant en compte les enjeux de notre Terre et les ravages que notre consommation « non responsable » peut entraîner tout en économisant de l’argent, voilà les véritables atouts des énergies vertes.

L’eau, le chauffage et l’isolation

Pour rénover un lieu atypique, un diagnostic précis de l’état de la maison et de la construction doit précéder tout le reste. Intégrer les énergies renouvelables se fait principalement pour le système de chauffage avec le solaire, le bois et les pompes à chaleur ainsi que l’électricité grâce aux installations photovoltaïques ou encore au biogaz. Le pari est de rénover une maison qui maîtrise son énergie au quotidien. L’expertise de l’isolation est un élément majeur à ne pas lésiner : une maison mal isolée perd de sa chaleur et entraîne une consommation inutile d’électricité. Le toit, les murs et les fenêtres doivent mériter la plus grande vigilance et l’isolation thermique a toute sa place dans une maison devenue peu à peu passive. Des isolants naturels (liège, chanvre, ouate de cellulose ou paille de lavande) remporteront un vif succès dans un lieu atypique. La maison écolo passe aussi par l’éclairage, grâce aux leds et autres ampoules fluorescentes. On peut également installer un récupérateur d’eau de pluie et diminuer considérablement sa consommation d’or bleu.




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire