Consultez les derniers articles
Envie de vider son dressing ?

Donner une seconde vie aux vêtements, c’est possible grâce au vide-dressing de Nancy. Rendez-vous un jeudi par mois à l’Appart, rue Saint-Julien.

Tout part d’une idée entre copines. Lucille, en 2011, organise son premier vide-dressing dans l’appartement familial. Adepte du non-gaspillage et ne voulant pas mettre à la poubelle ses vêtements, elle invite ses amies pour les vendre. Lucille fait la rencontre de Lucie, fashion-addict et créatrice du blog « la penderie de Lucie ». Ensemble, elles voient plus grand : organiser un vide-dressing dans un bar de Nancy avec de nouvelles vendeuses.

Cette année, c’est leur 7e édition. « Au début, on était au bar le Royal à Mon Désert car Lucille connaissait les propriétaires. Puis on a déménagé à la Machine à Vapeur car Sandy, la responsable, voulait organiser un vide-dressing mais sans s’occuper des formalités » explique Lucie. Mais lorsque Sandy quitte la Machine pour s’installer à l’Appart, c’est tout naturellement que Lucie et Lucille la suivent. « On a un deal : Sandy nous prête l’Appart un jeudi par mois et nous, on lui ramène des clients. On fait une carte spéciale pour les soirées vide-dressing. L’idée est que les vendeuses et les acheteuses prennent un verre en faisant leur shopping ». Et vu l’ampleur du phénomène, les deux jeunes femmes sont ravies de pouvoir lancer leur nouvelle saison dans un espace plus grand, avec un décor design qui offre un bel espace bar.

Prochaine date : le 23 mars

Avec 2000 likes sur les réseaux sociaux, leur succès est incontestable. Il faut dire que les deux modeuses sont très bien rodées. Pour chaque date, elles sélectionnent une dizaine de vendeuses via Facebook. C’est le système de la première arrivée, première servie. « Bien sûr, on essaie de varier, on ne reprend pas une fille qui a déjà vendu. Et on veut une diversité dans les tailles, donc on choisit aussi par rapport à ce critère » ajoute Lucie. « Il y a toujours des déçues, mais c’est le jeu, on ne peut pas contenter tout le monde ». En plus, les organisatrices demandent des photos des vêtements mis en vente. Objectif : les poster sur les réseaux sociaux comme Instagram pour donner envie aux acheteuses de venir à l’événement. « Demain, je vais expérimenter un « instalive » sur la page du vide-dressing. Je vais présenter en live les habits que je vais mettre en vente. C’est pour leur donner l’eau à la bouche ! » plaisante Lucie.

Lucille et Lucie ont mis en place ce projet pour leur plaisir. La première est encore étudiante pour devenir chef de cuisine et la seconde est assistante en communication. « L’idée c’est aussi de faire fonctionner l’économie circulaire, de donner une seconde vie aux vêtements. On veut passer un bon moment, mais intelligemment ». Car le but, ce n’est pas de faire du profit. « On donne une fourchette de prix aux vendeuses. Libre à elles de négocier leurs tarifs ensuite ! »

Les deux « L » ont d’autres projets pour leur vide-dressing. Notamment un site internet où l’on pourra vendre ses habits mais uniquement sur Nancy, avec une remise en mains propres. En attendant, prochaine date du vide-dressing à l’Appart : le 23 mars prochain. Robes, chemisiers, jupes, vestes… Il y aura de tout pour refaire sa garde-robe pour le printemps. Gardez un œil sur leur page Facebook pour ne pas louper les inscriptions ! Bon shopping !

Info : page Facebook et Instagram @levidedressingdenancy • Prochaines dates : 23 mars, 20 avril et 18 mai à l’Appart




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire