Consultez les derniers articles
A la rencontre des sciences

Depuis 26 ans, la fête de la science a pour but de rapprocher chercheurs et citoyens pour mieux comprendre, ensemble, le monde qui nous entoure.

Le célèbre philosophe grec Aristote disait en son temps : « La science consiste à passer d’un étonnement à un autre. » Une observation encore très actuelle de nos jours ! Rendez-vous cette année du 7 au 15 octobre pour une semaine riche en surprises, en échanges, en émerveillement,  et surtout, comme le disait Aristote, en étonnement ! La fête de la science, devenue incontournable en ce début d’automne, a été inventée en 1991 par le Vosgien Hubert Curien alors ministre de la Recherche et de la Technologie. Une occasion de rappeler que la Lorraine reste une pointure dans le domaine scientifique avec de nombreux sites de culture scientifique à découvrir et des laboratoires prestigieux, à l’instar de l’institut Jean Lamour sur le campus Artem (Nancy) qui regroupe 500 enseignants-chercheurs et techniciens, l’un des plus grands laboratoires européens sur les matériaux du futur.

Au niveau régional, la fête de la science est pilotée depuis trois ans par Didier Mathieu, responsable du planétarium d’Epinal, soutenue par la Région Grand-Est. Il coordonne les innombrables événements programmés sur les départements de Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle et Vosges. Pendant huit jours, venez découvrir toutes sortes de sciences d’un nouvel œil pour apprendre et comprendre de façon ludique et conviviale !

324 rendez-vous en Lorraine

Du petit village à la métropole, de la rue à l’Université, la fête de la science investit un grand nombre de lieux sur le territoire lorrain. Pas moins de 324 actions sont proposées au public, en accès libre et gratuit. En semaine, en soirée ou durant les deux week-ends, vous serez émerveillés par la capacité des acteurs à transmettre la science de façon inattendue, parfois ludique, parfois amusante, parfois de façon plus traditionnelle, mais toujours compréhensible et abordable par tous.

Pour cette 26e édition, « La science se livre ! » est le thème proposé pour la région Grand Est. « L’idée est de faire le lien entre la manipulation scientifique et le savoir que l’on trouve dans les livres. C’est aussi d’amener la science dans des lieux où on ne la trouve pas habituellement comme dans les bibliothèques ou les médiathèques. Et cela fait aussi référence au fait que la science se livre, se montre, se met à nu ! » explique Didier Mathieu. Quelle que soit sa forme – bande-dessinée, conte, roman… –  le livre est donc à l’honneur ! L’Université de Lorraine propose de faire se rencontrer chercheurs et grand public autour de spectacles scientifiques au sein de médiathèques et bibliothèques réparties dans toute la région. Au programme : « Petites histoires autour du pétrole » à Bouligny, un conte scientifique mis en bouche et en musique par la compagnie Crache-Texte, « La Lune mystérieuse » à la Bibliothèque de Saint Mihiel et à Sarreguemines pour (re)découvrir notre satellite naturel préféré ou encore « Facebook, Twitter, Snapchat et moi » à l’IUT de Saint-Dié qui pose la question l’identité numérique et de l’e-réputation.

Faire naître des vocations

Après son récent retour sur Terre, l’astronaute Thomas Pesquet, parrain de l’édition 2016 de la fête de la science, passera le relais à une nouvelle marraine lors de la journée de lancement de l’édition 2017, prévue le vendredi 6 octobre et retransmise en direct sur le site internet de la fête de la science. C’est Estelle Mossely, championne olympique de boxe en 2016 qui en dossera ce rôle ! A 25 ans, la jeune femme est diplômée de l’École supérieure d’ingénieur de la Défense (Paris) et mène une activité professionnelle en tant qu’ingénieure en conception et développement chez Allianz. Une marraine, devenue un modèle de réussite pour beaucoup de jeunes, à qui elle fera sûrement naître des vocations.

Car la fête de la science, c’est aussi l’occasion pour la nouvelle génération de chercheurs d’expliquer, de partager et de communiquer au grand public leurs passions pour leurs recherches. Au-delà de découvrir les techniques, les savoir-faire et les secrets bien gardés de la science, cette manifestation vous plonge également au cœur des métiers qui consistent à inventer le monde de demain.

Fête de la Science, demandez le programme !

Dans les Vosges

Au cœur de la fécondation in vitro

Les vendredi 13 et samedi 14 octobre, participez aux portes ouvertes exceptionnelles du centre d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP) d’Epinal. Un parcours d’une heure est proposé au sein du Laboratoire à tous ceux qui se posent des questions sur les bébés éprouvette. Avec une baisse constante de la fertilité chez l’homme depuis les 50 dernières années, les progrès de la science permettent désormais d’atteindre un taux de réussite de 23 % par tentative et un couple sur 2 parvient à devenir. Vous découvrirez le laboratoire de spermiologie et comment sont réalisés les spermogrammes, pour découvrir ensuite le laboratoire de fécondation in vitro.

« Les visiteurs seront habillés en conséquence pour respecter les mesures d’hygiènes drastiques du lieu ! Ils seront au plus près de la conception des bébés éprouvette, c’est impressionnant. Au-delà du côté scientifique, ils seront au cœur de la création de la vie » souligne Didier Mathieu.

Nombre de places limitées, inscription obligatoire. Laboratoire Analysis 11, rue de la Belle au bois-dormant à Epinal. 03 29 68 04 04 • contact@analysis.fr

En Meuse

Les acteurs se mobilisent en nombre à Verdun

Pendant 8 jours, toute la ville de Verdun enfile sa blouse blanche et met à l’honneur la science ! L’association Ars Mathematica, bien connue pour l’organisation d’événements « Arts + Sciences + Technologies », propose cette année, en partenariat avec la Ville, une rencontre multidisciplinaire où seront évoquées les différents aspects de la lumière et de ses usages, avec une réflexion sur l’actualité des Lumières au XXIe siècle. Au programme des conférences : l’espace et la lumière (physique, astronomie), la lumière et la biologie (photosynthèse, bioluminescence, sexualité, cerveau), techniques de la lumière (éclairage, holographie, stéréolithographie), l’art et la lumière (histoire, œuvres), philosophie et postérité du Siècle des Lumières (avec, entre autres, un débat sur la notion de Progrès).

A ne pas manquer, l’événement « Les Youtubeurs animent la science sur le Pays de Verdun », où les vulgarisateurs seront réunis le vendredi 13 octobre au Bar Le Rallye de 20h à 22h à l’occasion d’un café-science autour d’un sujet relatif à la thématique des loisirs nature. Cette soirée sera animée par l’équipe de La Tronche en Biais, chaîne Youtube bien connue, qui a l’habitude de ce type de manifestation. Elle sera évidemment ouverte à tous !

En Moselle

Vers l’infiniment petit

A Metz, les nouveaux locaux du LEM3 sur le campus du technopôle (inaugurés en juillet 2017) ouvriront leurs portes. Un circuit découverte des plateformes de caractérisation en science des matériaux vous permettra de découvrir leur activité de recherche vers l’infiniment petit, de l’atome à la tôle. Ces portes ouvertes sont également destinées aux lycéens où les élèves d’une même classe sont repartis en groupes pour suivre un circuit de quatre ateliers de 30 minutes chacun. « Le voyage des électrons au sein de la matière », « Le corps mécanique », « Découpe de tôles à l’aide d’une machine « jet d’eau » » et « Transformations cristallographiques lors de traitements thermiques » sont autant de thèmes abordés. Les Lycéens seront invités à manipuler sur les équipements de pointe du laboratoire de recherche.

Village des sciences

Le campus Bridoux de Metz se mobilise pour la fête de la science du jeudi 12 au samedi 14 octobre ! « Le campus devient une usine à science où tous les étudiants sont impliqués et toutes les salles investies ! » explique Didier Mathieu. Une quarantaine d’animations et d’ateliers seront proposés aux étudiants et au grand public qui pourront aller à la rencontre de chercheurs, ingénieurs et autres  enseignants.

En Meurthe-et-Moselle

Les sciences version numérique

A l’occasion de leur 50e anniversaire, l’INRIA Nancy Grand Est ouvre ses portes le samedi 14 octobre pour découvrir les coulisses de la recherche en sciences numériques et dialoguer avec des scientifiques ! Un parcours qui permettra à petits et grands de rencontrer Pepper le robot, imaginer l’appartement du futur, mieux comprendre les enjeux liés à la sécurité informatique, programmer un robot, et beaucoup d’autres surprises. Le spectacle « Et toi, à quoi t’es connecté ? » créé par Yann Berriet de la compagnie Crache-texte s’interroge sur les bénéfices et les peurs qui accompagnent les nouvelles technologies mélangeant improvisation, théâtre classique et clownerie. Yann Berriet nous embarque dans nos univers. Une réflexion sur nos usages d’hier, d’aujourd’hui et peut-être de bientôt !

Certaines activités sont soumises à un nombre de places restreint. Renseignements et inscriptions : scm-nge@inria.fr ou 03 83 59 30 00 • INRIA > 615, Rue du Jardin botanique, Villers-lès-Nancy

Quand la nuit tombe

Le Muséum Aquarium de Nancy a l’art de rendre accessible à tous la culture scientifique ! Pour la fête de la science, le MAN propose aux grands comme aux petits de découvrir les activités des animaux pendant la nuit. Rendez-vous les 14 et 15 octobre de 9h à 12h et de 14h à 18h pour percer les secrets de leur vie nocturne !

Village des sciences

La Fac des Sciences de Nancy, sur le campus des Aiguillettes, sera en ébullition les 13 et 14 octobre pour leur traditionnel village des sciences où de nombreuses animations vous attendent !

PROGRAMME COMPLET de la fête de la science sur fetedelascience.fr et #FDS2017

Publi-reportage • Photos © DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire