Dialogue à trois bandes

113

Depuis des décennies, le billard français, ou billard carambole, est présent dans la cité de Stanislas. Découverte.

Elitiste le billard ? Que nenni ! Ancrée sur ses traditions, l’Académie de Billard de Nancy regarde vers l’avenir. Son président, Roger Driant, a répondu à nos questions en nous faisant une petite démonstration.

VivreNancy : L’Académie de Billard de Nancy, c’est une institution !

Roger Driant : On peut le dire. On nous connaît plus simplement sous le nom ABN. L’association a été créée en 1959. Depuis, nous en avons accueilli des joueurs et des joueuses. Dites bien qu’il s’agit ici de billard français. Les tables de jeu n’ont pas de trous !

Combien êtes-vous de licenciés actuellement ?

Il y a quelques années, nous sommes montés jusqu’à 200. Aujourd’hui 30 licenciés composent actuellement notre effectif, de 12 ans… à un âge plus vénérable. Le récent déménagement nous a fait perdre quelques personnes mais nous comptons bien vite augmenter nos représentants.

Le billard a un certain coût ?

Ce n’est pas en soi les tarifs des licences qui sont excessifs (80 euros pour un senior, 40 et 30 euros pour les plus jeunes). Par contre, il faut savoir qu’une seule table de billard revient à 7000-8000 euros, une queue tourne autour de 200 euros et un jeu de boules 50 euros. D’où une grande méticulosité de chacun avec le matériel. Je précise que l’ABN fait payer les parties (3 euros de l’heure pour une partie) et a mis en place une organisation qui vise à responsabiliser tous et toutes. La Ville de Nancy et le Conseil général de Meurthe-et-Moselle nous soutiennent efficacement quand des réparations sont à faire par exemple.

Les qualités pour être un honnête joueur de billard ?

J’en citerai plusieurs : la réflexion, le calme, l’attention, le calcul… et la passion bien entendu. Comme partout, il y a les règles élémentaires de respect et du fair-play à mettre en avant.

Donc, tout le monde peut jouer au billard ?

Absolument. De 7 à 77 ans et plus ! Que ce soit en loisirs ou en compétitions, nos adhérents sont tous licenciés. L’ABN dépend de la Fédération française de billard, de la Ligue Lorraine et du Comité départemental 54. Nous formons un bon groupe… plein de bonne humeur !

L’ANB cultive la tradition mais innove aussi ?

Effectivement, le billard a souvent une image élitiste. De notre côté, nous avons la volonté de nous tourner vers les jeunes, les femmes, les publics de quartier. Ici, pas de barrière.

Quelles pistes pour recruter des jeunes talents ?

Nous avons actuellement dans nos rangs deux-trois jeunes prometteurs. Egalement, en partenariat avec la Ville de Nancy, nous organisons à chaque période de vacances scolaires des stages visant à faire découvrir notre discipline aux enfants. Régulièrement, des écoles organisent des séances avec l’ABN.

Comment entrer en contact avec l’ABN ?

Une personne intéressée peut téléphoner bien sûr (03 83 98 41 72). Mais, c’est tellement mieux de venir nous voir en direct, dans nos locaux 5ter Laurent Bonnevay, au Haut-du-Lièvre. Nous sommes ouverts tous les jours de 14h à 17 h et les samedi matins. Les visiteurs sont les bienvenus, nous les invitons et les convions à une partie bien volontiers ! Ils seront surpris de la chaleur dégagée par les tables !