Impressions joyeuses au Marché de Noël

81

Le Marché de Noël est ouvert depuis le mercredi 24 novembre, pour un mois. Ses chalets et chaleureux commerçants vous attendent et vous invitent à un voyage-découverte entre sapins, vin chaud et autres idées cadeaux. Nous avons arpenté avec plaisir ce village éphémère.

Une atmosphère

Il se dégage toujours des jours d’ouverture une ambiance particulière. Les dernières touches sont apportés aux chalets, les travaux se finissent sur les chapeaux de roues, de petits problèmes surviennent… bref, on mesure mieux qu’à tout autre moment les efforts menés depuis des semaines par les exposants pour que tout soit parfait. Les marmites comment à faire chauffer le vin chaud (et ses enivrantes odeurs d’épices) ; les pâtisseries, confiseries, charcuteries s’empilent par centaines pour le bonheur des gourmands à venir.

Chronique de notre visite

Chaque année, c’est la même chose : on se dit que le Marché est le même, qu’on l’a déjà vu… et pourtant, quel plaisir quand on se promène dans ses allées, quel émerveillement pour les sens (les couleurs émoustillent le regard, les odeurs chatouillent l’odorat, les matières ennoblissent les doigts…) et l’on regrette toujours de ne pas y avoir été plus tôt, moins dans la hâte et la bousculade.
Forts de cette observation, cette année nous avons décidé de nous y rendre dès l’ouverture, et nous n’avons pas été déçus. Les chalets sont toujours aussi beaux, la décoration plus soignée encore.
La place Maginot est variée. On peut y acheter son sapin (aux premiers arrivés le plus vaste choix !), ses guirlandes et boules de Noël, mais aussi de la décoration intérieure… C’est aussi l’occasion de rencontrer, d’échanger, d’admirer les œuvres d’artisans d’art qui se succèderont par roulement dans quatre chalets tout au long du Marché. Notre gourmandise n’a pas résisté à l’appel des « chalets gourmands », et le choix est vaste, ce qui a permis de satisfaire toute l’équipe.
Mais le marché ne s’arrête pas là. A deux pas se découvrent d’autres espaces du Marché, aux ambiances différentes. Celui de la rue Saint-Thiébaut (sous le centre commercial Saint-Sébastien) offre un choix très varié de bijoux, piercing, boîtes en bois incrusté de laiton, bonnets de Noël (nous avons craqué pour le serre-tête cornes de renne)… Dans le prolongement, le long de l’église Saint-Sébastien, le chalet des saucissons a particulièrement retenu notre attention. Nous ne pouvions sacrifier à cette pause charcuterie sans l’accompagner de bretzels et de pains d’épices (notre journaliste-chef aime bien finir par une note sucrée !).
Enfin, nous avons remonté la rue Notre-Dame. Nos papilles ont été à nouveau pleinement sollicitées. Mais il n’y a pas que des pauses gourmandes, et c’est aussi l’occasion d’admirer des pulls, des écharpes…avant de finir par le superbe chalet-clocher, près des chaussures Bonus, qui mérite à lui seul le détour.
Une boisson (gazeuse ou chaude) prise aux stands installés de l’autre côté de l’église Saint-Sébastien acheva agréablement notre visite. Rappelons pour les enfants la possibilité de rencontrer Saint-Nicolas, puis le Père Noël. Le chalet est facile à trouver, il suivi de trouver le nid de cigognes.
Et puis, il y aussi le stand de dépôts des jouets, qui seront réofferts à des enfants moins chanceux. Une belle initiative que nous soutenons ! Heureux, nous nous sommes promis de revenir voir les évolutions du marché au cours du mois, et de ne pas manquer le rendez-vous l’année prochaine !

Informations pratiques :
  • Le marché de Noël est ouvert du 24 novembre au 24 décembre.
  • Dimanche et lundi : 11h00 > 19h00.
  • Mardi au samedi : 10h00 > 19h00.
PUBLI-REPORTAGE