Julien Varin, l’esprit Grand magasin

950

C’est par hasard que Julien Varin, directeur du Printemps Nancy a découvert l’univers de la vente et par la même occasion sa vocation : faire de l’acte d’achat une expérience unique. Rencontre.

C’est un homme occupé qui nous reçoit en cette fin de journée dans ce temple de la mode. Costume noir, portables à la main, le pas rapide nous suivons Julien Varin, directeur du Printemps de Nancy à travers les étages et rayons du magasin à la recherche d’un endroit calme pour converser. L’heure est à l’effervescence à quelques semaines de Noël. Durant le trajet il balaye du regard les stands, salue clients et collaborateurs, avec lesquels il s’arrête parfois pour discuter. Depuis le 1er avril dernier il a pris la succession de Bettina Dablemont à la tête de l’établissement nancéien ; un navire de 6000 m², un équipage de 200 personnes à  manager et la lourde responsabilité de gérer les dizaines de milliers de références proposées en magasin. Sa carrière au Printemps, Julien Varin la doit à « un accident de parcours », un heureux accident si l’on se penche sur le parcours de l’actuel directeur du magasin Nancéien. Agé de 18 ans, étudiant en gestion, un avenir qui paraît alors tout tracé mais le jeune homme malgré de bons résultats ne s’épanouit pas. Il décroche alors un poste saisonnier en tant que vendeur dans un des magasins parisiens, il signe pour quelques mois mais y restera finalement 2 ans. « Je me suis immédiatement senti à ma place, plus que la distribution de produit, c’est la relation avec le client, le challenge de lui donner satisfaction qui m’a plu. Je me suis senti utile ! » explique-t-il. Cet amour du métier ne l’a pas quitté depuis. Il quitte ensuite l’enseigne en quête d’autres expériences, pour mieux y revenir… en tant qu’étudiant en alternance. Pour ne plus la quitter,  puisqu’en en 13 ans , il franchit toutes les étapes, manager des ventes, coordinateur commercial, formateur au sein des 17 magasin de la chaîne, qui le mèneront à sa fonction actuelle.

Élégance et luxe

Il se dit d’ailleurs ravi d’avoir été nommé à la direction du magasin nancéien, « c’est une belle reconnaissance, une preuve de confiance mais également un défi. » Regrette-il d’avoir quitté la capitale ? « Absolument pas ! Lorsque l’on m’a proposé le poste, je suis venu découvrir la ville en famille et nous sommes immédiatement tombés sous le charme. C’est une très belle ville à la vie culturelle très riche. Je pense même que je vais dorénavant profiter plus de Paris que lorsque j’y vivais ! » Homme de terrain Julien Varin arpente souvent les rayons pour aller à la rencontre de ses collaborateurs et des clients bien évidement, « je n’envisage pas ma fonction autrement. » Allant parfois jusqu’à se glisser derrière les caisses, « je le fais dès que possible, cela me paraît essentiel tout d’abord vis à vis de mes collaborateurs envers lesquels j’ai un  devoir d’exemplarité. Et puis c’est un moment privilégié pour le contact avec nos clients. » Car si la clientèle férue de mode est fidèle, elle est aussi exigeante, c’est « l’esprit Grand Magasin ». « Nous communiquons beaucoup avec nos clientes et elles savent nous dire lorsque ce qui ne va pas. »
L’équipe achève les préparatifs de Noël, « un rêve d’évasion », une invitation à voyager à bord de l’Orient Express, train mythique dont les visuels orneront les vitrines, nous entraînant de Paris à Moscou en passant par Venise. Un univers d’élégance et de luxe qui se retrouvera jusque sur les sacs signés par Karl Lagerfeld, l’invité de prestige cette année. Mais dans l’esprit du directeur Noël est déjà loin, « mon objectif est de poursuivre dans la dynamique actuelle, nous devons continuer à proposer à notre clientèle ses marques favorites, à être des précurseurs de tendances. » Ces dernières années le Printemps à fait découvrir plusieurs marques de prêt à porter pointues qui ont aujourd’hui leurs boutiques au centre ville.  « Et malgré cela, nombreuses sont les clientes qui effectuent leur achats chez nous », souligne Julien Varin. Principalement pour la proximité avec les vendeurs, au service du client encore et toujours !