#211

113

À l’école de la vie

Aux enfants qui ne veulent pas retourner à l’école, les adultes répondent quasi invariablement : « à l’école, tu vas apprendre plein de nouvelles choses ». Apprendre pour comprendre, enchaînement logique dont on aurait parfois envie de se passer, vu l’effort demandé. Mais imaginez un peu la vie de celui sur lequel la fée « savoir » se serait penchée au berceau. « Toi, tu sauras tout sur tout ! ». Sans capacité à apprendre, sans désir de comprendre, quel intérêt à la discussion, au débat, à la découverte ? « J’ai raison en toute circonstance » : mon idée toute personnelle de l’enfer.
En cette rentrée, les ignares bienheureux dans mon genre trouveront à s’instruire (sans retourner sur les bancs de l’école). L’Andra accueillera, une journée durant, celles et ceux que le sujet du nucléaire (et celui du stockage des déchets radioactifs) questionne. Le Carrefour européen du patchwork et le Salon Habitat et Bois® multiplieront les conférences plus ou moins pointues et toujours expertes. Le Livre sur la Place fera une large place aux débatteurs de compétition, aux sachants-mais-pas-tout, aux manieurs de mots émérites. Le Bassin de Pompey et l’Abbaye des Prémontrés se joindront à la Journée européenne du Patrimoine de façon ludique, didactique, interactive. Jardin de Vi(ll)e, Jardins de vie se fera passeur d’écogestes.
Pour autant, on ne lésinera pas sur la récré avec le Marché d’artisans d’art de Metz, la journée médiévale de Thillombois, Aqualun, le TGP de Frouard et la saison culturelle de Vittel…
Hé, les enfants ! La vérité ? La rentrée, c’est tous les jours de la vie.

Cécile Mouton