#221

54

Épilogue

« Volatile », « composite », « équivoque » : à les voir ainsi alignés noir sur blanc, je remarque que mes mots préférés se rejoignent. Même nombre de syllabes, découpe similaire et sens approchant. Je profite de cet édito, mon dernier, pour tous les placer, parce que pourquoi pas, et aussi parce que mieux vaut tard que jamais.
Ces deux ans et demi de collaboration avec Lorraine Magazine, je ne les ai pas vus passer, tant les numéros se suivent sans se ressembler, tant les sujets intéressants succèdent aux parcours enthousiasmants.
Merci, Sylvie, merci, Philippe, pour votre confiance constante et votre complémentarité à toute épreuve ! Cette aventure m’aura beaucoup appris. Chloé, bombe de graphiste (et de femme) tu es et tu resteras. Chers partenaires réguliers du magazine, merci pour votre disponibilité, votre réactivité, votre passion communicative.
Quant à vous tous, chers lecteurs, je vous quitte sur un numéro enchanteur et ambitieux, à l’image du Parc animalier de Sainte-Croix, auquel est consacré notre une. Il côtoie d’autres paradis de proximité – les sites touristiques de Moselle et ceux de l’Ouest vosgien – et de joyeuses occasions de se rassembler, en tête desquelles le salon des vins de Toul, la Foire attractive de Nancy et le déballage organisé en l’honneur de la Potée Portoise. La page solidaire est, quant à elle, consacrée à l’opération brioches de l’AEIM 54.
Toutes les cases étant cochées, je peux donc cheminer sereine.
Lorraine Mag, longue vie et merci 

Le Monde de Néo © Margaux C

Cécile Mouton