Une déco tout droit venue des seventies

365

C’est l’un des grands come-back déco de ces deux dernières années ! Vous êtes nostalgique de l’époque du flower power et du Pop Art, même si vous êtes trop jeune pour avoir connu celle-ci ? Suivez le guide.

Avant de se lancer et de redécorer entièrement son espace de vie dans l’esprit des seventies, il est conseillé de commencer par une seule pièce, afin de voir si cette déco particulièrement tonique et tape-à-l’œil nous convient réellement. On peut aussi être fan des années soixante-dix sans vouloir verser dans le too much. On se contente alors de quelques-uns des éléments typiques qui suivent.

Règle n° 1 : des couleurs pop

Qui dit décoration des années soixante-dix dit couleurs pop et flashy ! Et lorsqu’on dit flashy, cela signifie vives au minimum, acidulées si possible, voire carrément fluo pour les plus audacieux. Ne lésinez pas sur le rose bonbon, l’orange vif, le jaune soleil, le bleu turquoise, le vert pomme ou le rouge cerise. Les couleurs métalliques peuvent aussi être une option : gris, argent, bleu acier, etc.

image1

Règle n° 2 : du papier peint

Eh oui, le papier peint est indissociable des seventies et ça tombe bien parce qu’il a justement effectué son grand retour cette année. Le comble de la tendance ? Ne le poser que sur un seul mur ou n’en mettre qu’un seul pan au milieu du mur.

Règle n° 3 : des motifs à gogo

Les années soixante-dix marquèrent le règne des motifs : sur les coussins, les rideaux, les tapis… et, bien sûr, sur les murs. Et attention, ces motifs-là ne sont pas du genre discret : au contraire, plus on les voit, mieux c’est ! Grosses fleurs, énormes formes géométriques rondes ou kaléidoscopiques : tout est permis pourvu que ce soit psychédélique.

image3

Règle n° 4 : meubles futuristes

Le mobilier des seventies n’a rien de fonctionnel mais tout de ludique. Les meubles sont en résine, formica, Inox, verre fumé, Plexiglas, plastique ou aluminium. Ils sont colorés ou transparents et leurs formes aérodynamiques s’inspirent du design spatial : fauteuils bulle, lits soucoupe volante, etc. On a assisté, ces dernières années, à une vague de rééditions des plus célèbres pièces de mobilier des années soixante-dix, comme le fameux tabouret Tam Tam, icône du design français de la décennie. L’électroménager de l’époque affectait lui aussi la tendance futuriste, en revanche cela risque d’être plus compliqué à dénicher !

Règle n° 5 : des rideaux rigolos

Pas de déco des seventies digne de ce nom sans rideaux de perles ou cloisons de séparation faites d’éléments de plastique colorés.

credit-rigbyandmac

Règle n° 6 : fantaisies lumineuses

La lampe fétiche des années soixante-dix, c’est bien sûr la fameuse lampe à plasma ! Mais vous pouvez aussi opter pour des suspensions en PVC coloré ou carrément pour une boule à facettes. Enfin, accentuez le jeu des lumières en disposant de nombreux miroirs sur les murs.

Règle n° 7 : de la fausse fourrure

Nous touchons là au comble du kitsch mais la fausse fourrure régnait bel et bien en maître sur les seventies. On en ponctue donc son intérieur sous forme de tapis, dessus-de-lit, coussins, etc.

Règle n° 8 : éléments typiques

Enfin, on parsème sa déco d’objets caractéristiques de l’époque. On peut ainsi acquérir un réveil ou même une télé : il suffit de surfer sur des sites de vente généralistes comme eBay, ou sur des sites spécialisés dans les objets vintage. Un flipper ou un juke-box seront du meilleur effet ! Il faut aussi orner ses murs d’affiches de publicités de l’époque. Mais l’élément indispensable, c’est le fameux tableau Pop Art à la Andy Warhol. De nombreux sites offrent la possibilité de faire « pop artiser » et transformer en tableau la photo de son choix.

Photos © papierpeintdesannees70.com, Made in design, RIGBYANDMAC, DR