L’information en quelques lieux

296

Les CIO (centres d’information et d’orientation)

Ils dépendent directement du ministère de l’Éducation nationale, et sont environ 600, répartis sur l’ensemble du territoire. Ils s’adressent directement aux jeunes scolarisés et à leurs familles et peuvent fournir des conseils individuels sur simple demande. Il est aussi possible de consulter librement les documents mis à disposition sur les études, les formations ou les métiers. Des conseillers d’orientation psychologique sont présents sur place, et l’ensemble du personnel anime une veille permanente sur les évolutions du système éducatif et du monde du travail.

Les PAIO (permanences d’accueil, d’information et d’orientation)

Ce sont des structures associatives qui conseillent les jeunes de 16 à 25 ans sur les formations en alternance. Elles aident aussi les élèves sortis du système scolaire sans qualification et se donnent pour but d’aider à les réinsérer. Elles sont souvent liées aux maisons locales et, tout en étant moins nombreuses que celles-ci (une cinquantaine de PAIO pour plus de quatre cents missions locales), elles travaillent également en partenariat direct avec les différentes institutions existantes.

Les SCUIO (services communs universitaires d’information et d’orientation)

Implantés dans les universités, les SCUIO s’adressent directement aux étudiants. Au vu du nombre d’élèves qui changent de cursus au premier cycle, elles sont au premier plan pour aider ces derniers dans leur réorientation. Elles assistent aussi les étudiants en fin de parcours dans leur insertion professionnelle. Des conseillers d’orientation-psychologues encadrent également les lycéens lors du passage délicat au statut d’universitaire.

Les CIDJ (centres d’information et de documentation jeunesse)

Créés en 1969, ces centres ne se focalisent pas sur les études. Tous les éléments de la vie d’un jeune y sont passés au crible (emploi, loisir, santé, logement…) et des entretiens peuvent avoir lieu pour ceux qui auraient des questions précises à poser. Des ateliers collectifs sont aussi régulièrement organisés sur des sujets très pratiques.

L’Onisep (Office national d’information sur les enseignements et les professions)

Cet organisme fonctionne lui aussi sous la tutelle du ministère de l’Éducation nationale. Il se donne pour but d’apporter des informations utiles sur les études et les métiers, notamment par le biais de brochures, dont certaines sont distribuées gratuitement aux lycéens ou collégiens.