Consultez les derniers articles
Françoise Herment aux commandes d’une ambition

L’aéroport de Metz-Nancy-Lorraine, place stratégique régionale, a une nouvelle directrice à sa tête : Françoise Herment. Entretien avec une femme de conviction et de passion.

« Mettre la relation humaine au cœur de la vie de l’aéroport ». Françoise Herment traduit là autant une philosophie de vie que sa vision du monde du travail. Elle vient d’accéder en mai dernier à une responsabilité qui n’est pas moindre au cœur de la Grande Région : directrice de l’aéroport Metz-Nancy-Lorraine, véritable place forte touristique et économique sur un territoire qui reste un carrefour des voies de communication européennes. La structure, située sur cinq communes, Goin, Pagny-lès-Goin, Vigny, Liéhon, Silly-en-Saulnois, ce sont d’abord des chiffres remarquables : 21 ans d’existence, 230 hectares, 6500 m2 d’aérogare, 280 000 passagers en 2011, 90 salariés du gestionnaire, une piste de 3050 mètres idéale pour accueillir les gros porteurs. L’aéroport Metz-Nancy, c’est aussi tout un pan de l’ambition lorraine. Le projet était dans les cartons des décideurs depuis 1974 et vit le jour en 1991. Cette année-là, la première liaison régulière rallia Marseille.

Les passagers : la priorité

Françoise Herment ne dissimule pas un certain  enthousiasme face à la mission qui lui a été confiée par la Région, propriétaire de l’aéroport (un cas unique en France) par l’intermédiaire d’un Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial (EPIC). Elle est animée d’un état d’esprit qu’elle insuffle au quotidien à ses collaborateurs : « L’essentiel est de mettre la personne au centre de toute l’activité de l’aéroport. Je suis très sensible à l’accueil, au confort, à la sécurité des passagers. Cela demande une osmose parfaite avec l’image que doit donner le personnel, à la fois compétente, exigeante et souriante. Nous allons tous dans le même sens. » Si l’aéroport de Metz-Nancy porte hautes les couleurs lorraines, il n’en demeure pas moins placé au cœur d’un secteur très concurrentiel. Françoise Herment utilise plus volontiers d’autres termes quand elle évoque cette présence proche d’autres aéroports et modes de transports connexes : « Je parlerai davantage de complémentarité. C’est à nous de développer et de promouvoir le meilleur dispositif qui séduira la clientèle. Cela passe autant par la qualité de service que l’approche humaine. » Aux côtés des aéroports de Sarrebruck, de Luxembourg, de Strasbourg, de Bâle et de la branche nord de LGF avec Francfort, l’aéroport de Metz-Nancy-Lorraine demeure compétitif, avec une forte potentialité à amplifier. Clairement, il tourne le dos aux difficultés antérieures et recouvre aujourd’hui une ambition légitime et assumée, qui est aussi celle de tout un territoire.

L’image d’une Lorraine performante

Dans le sens de cette progression, on trouve une synergie entre Région, collectivités, compagnies, équipes et plus généralement tous ceux qui contribuent à ce que l’aéroport Metz-Nancy continue à être un outil performant. La nouvelle compagnie aérienne à bas prix Volotea a de nouveau ouvert le 11 septembre dernier une ligne depuis sa base de Nantes Atlantique vers l’aéroport Metz-Nancy-Lorraine.
Ce dont se réjouit Françoise Herment : « C’est une excellente nouvelle. Notre aéroport a beaucoup d’atouts dans son jeu. L’un de mes projets serait d’ouvrir une ligne vers l’Espagne ». Les dernières données relatives à l’aéroport placent en tête trois destinations : Lyon (61 400 passagers en 2011), Alger (29 880), Nice (24 052). De nombreux vols charter sont en outre effectués à l’année ou en saison d’été (Égypte, Croatie, Espagne, Corse, Madère…). Et on ne le sait pas toujours, mais l’aéroport lorrain est utilisé par de nombreux vols des Nations Unies, de l’OTAN ou de l’armée de l’air française. Dans cet espace aérien, Françoise Herment est bien dans sa responsabilité, qu’elle prend avec cœur et passion. Elle ne manque pas d’idées visant à maintenir l’aéroport dans l’escadrille de tête, aussi bien en France qu’en Europe. Françoise Herment, entre l’optimisation des vols loisirs et affaires, la gestion journalière de cet immense espace, contribue à sa manière et par son engagement, à servir la cause de sa région natale qu’elle aime tant.




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire