Consultez les derniers articles
Deux « monuments » du patrimoine lorrain

A partir du 11 avril, le Palais des ducs de Lorraine-Musée Lorrain propose de commémorer le sculpteur Ligier Richer et la duchesse Philippe de Gueldre.

L’année 2017 marque le 450e anniversaire de la mort du célèbre sculpteur lorrain Ligier Richier. Figure artistique de la Renaissance, son œuvre est marquée par la spiritualité exacerbée des Lorrains au XVIe siècle. Richier livre un art funéraire et une mort transfigurée. Ses différentes mises au tombeau et représentation du Christ mort sont empreintes de théâtralité.

Ligier Richier est souvent associée à la duchesse de Lorraine Philippe de Gueldre dont on fête le 550e anniversaire de sa naissance. Pour cette double commémoration, le Musée Lorrain propose aux visiteurs de redécouvrir « Le gisant de Philippe de Gueldre », un chef d’œuvre du sculpteur lorrain conservé dans l’église des Cordeliers.

Restauration en 2012

Philippe de Gueldre, duchesse de Lorraine passe les 27 dernières années de sa vie au couvent des Clarisses de Pont-à-Mousson après la mort de son époux, le duc René II. Elle meurt en 1547 dans une piété mystique et demande, dans son testament, à être enterrée très simplement dans le cimetière du couvent. Mais un an plus tard, ses descendants commandent au sculpteur Ligier Richier de lui ériger un moment plus digne de son rang au sein de la chapelle du couvent. « Le gisant de Philippe de Gueldre » prend forme sous les mains de l’artiste : un tombeau en marbre noir sur lequel apparaît la duchesse revêtue de son habit de religieuse. Après la Révolution, le gisant est installé dans l’église des Cordeliers à Nancy en 1823.

C’est peut-être l’une des œuvres les plus connues de Ligier Richier. Une restauration du gisant a d’ailleurs été entreprise en 2012. La radiographie a permis de retrouver une exceptionnelle gamme chromatique cachée sous les couches sombres de cires encrassée qui donnaient un aspect noirâtre à la sculpture. La restauration a également permis de restituer l’extraordinaire expressivité du visage de la duchesse ridé par son grand âge et qui semble reposer pour l’éternité.

Visites et journée d’étude

Pour cette double commémoration, un programme spécial de visites est proposé par le Musée Lorrain. Les 11 et 18 avril, des ateliers jeune public sont mis en place pour permettre aux enfants de réaliser un portrait symbolique grandeur nature. Le 23 avril, Pierre-Hippolyte Pénet, conservateur en charge des collections XVe-XVIIIe siècles, vous convie à une redécouverte des monuments funéraires de l’église des Cordeliers et à la visiter le 14 mai. Le 30 avril, un parcours ludique est à faire en famille autour des monuments funéraires, de leurs décors et de leurs symboles. Enfin, le 9 juin, le Musée Lorrain vous invite à une demi-journée d’étude autour de Philippe de Gueldre et de Ligier Richier au Palais du Gouvernement. L’occasion de se replonger dans un patrimoine historique et culturel qui fait la fierté de la ville de Nancy.

Musée lorrain, 64 Grande Rue à Nancy / Programme et réservations : 03 83 17 86 77 ou servicedespublics-musees@mairie-nancy.fr

Photos © DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire