Toul : Lancement canon pour la salle de l’Arsenal

550

L’un des événements les plus attendus de la saison ne sera pour une fois pas un  spectacle mais l’ouverture d’une toute nouvelle salle culturelle et événementielle en plein cœur de Toul. Depuis 2006, les murs de l’ancien quartier militaire tombent et révèlent une nouvelle zone urbaine dynamique et ouverte. Le quartier Dedon a désormais son navire amiral : l’Arsenal, une salle de spectacle ultra moderne, où vont pouvoir exploser les talents. A découvrir pendant 3 jours de fête les 11, 12 et 13 octobre.

On connaissait les fortifications de la cité Episcopale, rappelant son passé militaire. En hommage à ce passé, ce nouveau lieu de spectacle conserve le nom ARSENAL mais s’inscrit dans le futur d’une ville qui surprend chaque jour par son envie d’aller de l’avant. Après un été sous le signe de la Renaissance qui n’a pas laissé les voisins indifférents.
Pour aller au spectacle à Toul, pendant 40 ans, c’était la salle Valcourt. « Un bâtiment qui accuse le poids des ans et ne correspond plus aux exigences d’aujourd’hui, explique Alde Harmand, maire de Toul. La remettre aux normes sécurité et de fonctionnalité n’aurait pas été une bonne opération. Mieux valait envisager un nouveau projet. »
Il y a 18 mois à peine, l’idée d’une nouvelle salle est lancée. L’appel à projets se fera sous la forme d’un concours national. Une dizaine de projets sont en concurrence, et c’est un régional, le cabinet nancéien Malot, qui l’emporte. A son actif, l’espace Chaudeau de Ludres, un des lieux principaux de spectacle dans l’est. La salle de l’Arsenal de Toul s’en inspire et y ajoute du rouge carmin sur les façades, de la modernité, de l’esthétisme. Une grande terrasse de 800m2 aère un bâtiment aux larges surfaces vitrées.

Modularité

En matière de spectacles, le nombre de places disponibles est souvent l’argument majeur d’une programmation. Avec 1100 places assises et 2500 debout, l’Arsenal propose une jauge inédite jusqu’alors dans le grand Est. Par comparaison, c’est plus grand que Chaudeau et ses 900 places, tout en gardant une intimité possible grâce aux gradins de 740 places rétractables. Une salle permettant d’accueillir 600 couverts permet aussi de varier les activités. Accessible à pied depuis le centre ville, chose rare, l’Arsenal ouvre encore plus aux Toulois un nouveau quartier qui se rénove depuis 2006. Logements neufs, commerces, maison médicale, pistes cyclables près du port de Toul, il ne manquait au quartier qu’un phare culturel. «Le quartier forme le nouveau trait d’union entre la ville haute et la ville basse. Pour nous, c’est un nouveau cœur de ville » explique Alde Harmand.

L’inauguration devrait être à la hauteur des ambitions de la ville, avec la venue le 11 octobre d’Aurélie Filippetti, ministre de la culture et de la communication. Le soir à 20h30, un spectacle gratuit sera proposé aux Toulois : « Rideau », de Guy Bedos. Dès le lendemain, la salle ouvrira ses portes pour des visites guidées des gradins aux coulisses. Ce n’est qu’à l’issue de cette journée découverte, que sera dévoilée la programmation de la salle de l’Arsenal. Sans gâcher l’effet surprise, on évoque déjà une programmation éclectique et des têtes d’affiche, comme Pascal Obispo en décembre. L’artiste nancéien Alex Toucourt sera sur scène le premier soir pour le concert inaugural. Programmé au NJP l’an dernier, après un passage au Printemps de Bourges il y a trois ans, et 350 concerts, il signe un deuxième album et compte bien donner les premières vibrations à la salle de l’Arsenal.
Comme un symbole, le week-end inaugural se terminera par une prise en main par les associations de la ville. « Cette salle qui vient compléter l’offre culturelle de la grande région, s’adresse aussi à ses voisins proches, comme un outil économique et culturel au service notamment du monde associatif » conclue Alde Harmand.
Trois coups frappés sur les planches d’une nouvelle scène lorraine : l’événement est suffisamment rare pour qu’on s’en réjouisse. Quand la réussite architecturale donne en plus un vrai coup de fouet à la ville, on applaudit déjà.

Salle de l’Arsenal
Avenue du Colonel Péchot
Inauguration les 11, 12 et 13 octobre
Entrée libre
www.toul.fr