Parc zoologique d’Amnéville, réservoir du vivant

2903
© Zoo d'Amnéville

En trente-cinq ans, le Parc zoologique d’Amnéville s’est imposé comme destination incontournable des amoureux de la nature et des animaux. Zoom sur un endroit décidément pas comme les autres…

Réserve africaine peuplée d’éléphants, de girafes et de rhinocéros blancs, Gorilla’Camp mêlant sur plus d’un hectare décor tropical et village traditionnel congolais, jungle amazonienne à la végétation luxuriante ou encore vivarium… Au Parc zoologique d’Amnéville, les 2 000 animaux présents évoluent sur 18 hectares, dans un cadre paysager respectueux du milieu naturel de chacun.

Conserver, sensibiliser, connaître

Et s’ils constituent, pour les visiteurs, une curiosité, un objet d’intérêt, d’étonnement et d’émerveillement, ces animaux sont surtout la matérialisation concrète d’une des missions premières du Zoo d’Amnéville : la conservation des espèces, en particulier celles les plus menacées de disparition. Ainsi, le Parc a rejoint plusieurs programmes réglementés de reproduction à l’intérieur du zoo et soutient des projets de conservation en milieu naturel. Plus grande maternité du coin, le Zoo d’Amnéville voit naître, chaque année, plusieurs centaines de bébés, dont certains en danger critique d’extinction !

Et comme la bonne volonté individuelle ne vaut rien sans l’action collective, l’autre priorité du Parc est de sensibiliser ses nombreux visiteurs à mieux connaître et à protéger ce monde du vivant, dont les animaux sauvages sont les ambassadeurs d’un monde en péril. 

C’est tout l’objet des nombreuses animations pédagogiques complètes et variées proposées tout au long de l’année telles que les nourrissages commentés, les présentations d’animaux et les activités pédagogiques.

Enfin, parce que protéger le monde animal suppose de mieux le connaître, le Parc constitue, pour les chercheurs du monde entier, un accès unique à une diversité remarquable d’espèces animales. Ils peuvent y observer, étudier et comprendre ces espèces dans leur comportement, leur physiologie ou encore leur rapport avec la nature qui les entoure.

Une flore remarquable
Comment évoquer le Parc zoologique d’Amnéville sans pointer du doigt la qualité de sa flore ? Tout au long de votre parcours, vous voyagerez à travers les cinq continents ! Vous observerez les métaséquoias, remarquables par l’épaisseur de leur tronc et leur taille… des palmiers de Chine, dont les dehors exotiques cachent une étonnante résistance au froid… ainsi que des bananiers situés en zone humide. Aussi présente et diversifiée que sa faune, sélectionnée avec minutie pour correspondre au milieu naturel de chaque espèce, la flore est ici entretenue par une équipe de jardiniers passionnés. Car au sein du Parc, le souci du bien-être animal va de pair avec l’attention portée au végétal ! Parmi les raretés présentes, signalons de nombreuses orchidées sauvages, 25 variétés de bambous répertoriées, plusieurs centaines d’arbres cultivés ainsi qu’un panel de plantes exotiques remarquables abritées dans une serre de 250 m2.

Le Parc Zoologique d’Amnéville en quelques chiffres clés

  • 2000 animaux,
  • 18 hectares,
  • 35 ans d’histoire,
  • 1 des plus grandes biodiversités de France,
  • Jusqu’à 140 salariés. 

Carnet rose

En 2021, il avait accueilli plusieurs espèces emblématiques : 2 lionceaux, 8 loups arctiques, un petit rhinocéros, un Calao terrestre… mais aussi des chevreaux, wallabies et agneaux. Et depuis le début d’année 2022, le Zoo d’Amnéville compte déjà plusieurs naissances rares : celles d’un petit orang-outan et de deux rhinocéros, Céra et Patchi ! Ses 4 femelles reproductrices et 7 petits nés ces dix dernières années font d’ailleurs du Zoo d’Amnéville l’un des plus grands centres de reproduction de Rhinocéros Blancs d’Europe. 

Les nouveautés 2022

Depuis la fin 2020, le Zoo d’Amnéville ne présentait plus d’ours polaires dans un parcours de visite… Moins de deux ans plus tard, l’équipe a eu la joie d’accueillir, au sein d’un espace entièrement réaménagé, Hank, mâle âgé de 16 ans, qui arrive tout droit du Zoo de Dierenrijk en Hollande ! Il pèse 600 kg et a très bon caractère. Il a été rejoint par son cadet de 7 ans, Akiak. Dynamique, joueur et tout aussi sympathique, ce dernier pèse 700 kg et provient du Zoo de Rostock en Allemagne. Chacun mangera environ 10 à 15 kg de viande par jour ! À l’instar d’autres animaux, ils sont les ambassadeurs d’un monde en mutation profonde devenant chaque jour plus hostile à la survie des espèces animales.

Avec l’arrivée de ces deux nouveaux pensionnaires, une région inédite prend forme au sein du Parc : la Zone arctique, comprenant également les loutres et les loups arctiques, dont la meute, constituée d’un couple alpha et d’autres membres, compte aujourd’hui 18 congénères… Ils ont vu, récemment, leur espace de vie s’agrandir et vous accueilleront donc désormais au sein de leur domaine. Vous pourrez les y observer, dès l’automne, du haut de la nouvelle passerelle pédagogique.

En 2022, l’équipe du Parc a également choisi de revoir la structure de sa mini-ferme en proposant une promenade ludique à toute la famille. Un sentier traversant cet espace permet désormais de découvrir la diversité de ses habitants : cochons d’Inde, moutons, chèvres… qui, tous, se délecteront de la luzerne tendue par leurs futurs jeunes visiteurs ! Avec ce nouveau rendez-vous, le grand public (re)découvrira sa faune domestique et sera, grâce à la proximité et au contact rendus possibles, d’autant plus sensibilisé au bien-être animal…

Signalons enfin que, pour accompagner les nombreuses nouveautés, le spectacle en Réalité Etendue – le plus grand au monde – sera désormais inclus dans le prix d’entrée (29€ l’enfant, 34€ l’adulte).

 Plus d’infos : www.zoo-amneville.com
Publireportage - Photos © Zoo d'Amnéville,  Adrien Farese, DR