Tendance et rétro : le retour du shabby chic

100

Le shabby chic est l’une de ces tendances qui existent depuis plusieurs décennies et qui font un retour en force dans la déco actuelle. Mêlant nostalgie, élégance et confort, elle possède de nombreux attraits.

Quel style se cache derrière ce nom so british ? La traduction de l’adjectif shabby a de quoi surprendre, car il signifie « miteux ». Le shabby chic serait donc la tendance du « chic miteux ». Pourquoi ? Parce que le principe est basé sur la récupération de meubles et d’objets vieux, voire abîmés, que l’on associe avec d’autres meubles, objets et textiles d’esprit rétro – ainsi que des couleurs claires ou pastels. Cela donne un mélange parfois hétéroclite et une décoration plutôt surannée, mais chaleureuse, lumineuse et confortable. Avec un petit côté bohème en prime.

La naissance du shabby chic

Dans les années 1980, la Britannique Rachel Ashwell s’expatrie en Californie et y ouvre un magasin de décoration basé sur le recyclage de meubles chinés qu’elle repeint ensuite en blanc ou en clair et qu’elle patine parfois pour leur donner un aspect encore plus ancien. En quelques années, sa tendance fait fureur : Rachel Ashwell est aujourd’hui à la tête d’une chaîne de boutiques baptisées Shabby Chic et a écrit plusieurs livres sur le sujet. Dans les pays anglo-saxons, le shabby chic est un véritable phénomène depuis une quinzaine d’années. En France, il est récent mais prend de plus en plus d’ampleur.

L’imperfection mise en valeur

Plus les meubles sont usés et mieux c’est ! On ne les retape surtout pas, on souligne au contraire leurs imperfections et on met en valeur leur aspect ancien. Tout juste a-t-on le droit de les repeindre en blanc ou dans une couleur claire, ou de les patiner s’ils n’ont pas l’air assez vieux. Et on n’hésite pas à ajouter volontairement des éraflures s’il n’y en a pas assez !

Matières et couleurs

Côté mobilier, il s’agit évidemment de bois, de préférence brut. Mais l’osier fait aussi l’affaire. Et si vos meubles sont dépareillés, c’est parfait puisque cela entre totalement dans l’esprit shabby chic. Côté objets, on mélange les styles et on privilégie les objets de tendance baroque, romantique et rétro, comme des candélabres, des miroirs aux cadres travaillés, des figurines d’anges, des bibelots, etc. Pour les couleurs, le blanc est à l’honneur. Il s’accompagne de nuances différentes selon les pays. Aux États-Unis par exemple, le shabby chic tend plutôt vers le girly et le romantique (voire carrément le kitsch) avec beaucoup de rose, de frous-frous, de dentelle et de motifs fleuris. Chez les Britanniques, c’est l’esprit cottage qui prédomine. Les pays nordiques préfèrent jouer sur des nuances de gris-bleu plus sobres. Enfin en France, le shabby chic se traduit plutôt par des teintes poudrées : du rose pastel, du bleu ciel ou du vert anisé, avec quelques touches de rouge ; et côté matières, par des voiles ou de la toile de Jouy.

Idéal pour les petits budgets

Le shabby chic s’impose en France, car il colle parfaitement à la vogue de la récupération qui règne depuis quelques années. De plus, c’est un style qui s’adapte aux petits budgets et en ces temps de crise, il est logique qu’il fasse autant d’adeptes. Enfin, le shabby chic est un style à la portée de tous les savoir-faire !