La décoration prend l’accent danois

67

Au Danemark, certains parlent à des crânes. Les autres ont simplement décidé d’être hygge. Cette tendance venue du froid se veut surtout chaleureuse. Prenez une grande inspiration…

La France est connue pour sa gastronomie. Les pays nordiques se font remarquer pour leur sens de la décoration. Il en est ainsi du Danemark, qui impose son air hygge dans nos contrées. Ce terme n’a pas encore été traduit, il désigne avant tout un état d’esprit : être hygge, c’est rechercher le confort et la simplicité, éviter tout ce qui peut causer du tracas. En décoration, cette mode s’exprime dans la quête de lignes douces et dans la création d’un cocon douillet où il est agréable de recevoir ses proches.

Mieux qu’une bougie

Cette tendance est née dans un pays où le soleil est rare. La luminosité est donc une denrée précieuse. Les fenêtres sont nues, sans voiles ni rideaux qui pourraient gêner les rayons de l’astre solaire, et les pièces sont claires. Les planchers de bois blancs ne sont pas rares et les murs en reproduisent les nuances. Les meubles eux-mêmes sont comptés, dans une ambiance presque épurée, qui laisse circuler la lumière. Le soir venu, bougies et feux de bois réchauffent l’atmosphère. L’esprit des chalets de montagne n’est pas très loin, avec cette profusion d’essences boisées. Leurs teintes différent pourtant et apportent plus de clarté. On recherchera néanmoins le même confort, avec des matières douces, des tapis aux sols, des nids de coussin… Il faut créer l’envie de se poser et de rester sur place pour profiter du temps qui passe et des amis présents.

Chercher la différence

C’est le détail qui crée le hygge. Le style nordique, épuré, sera accessoirisé de petites touches cosy, voire vintage ou décalées, qui créeront ce charme si particulier. Quelques pointes de couleur, disséminées dans les pièces, leur redonneront vie et éclat (le vert céladon ou le turquoise s’imposent cette année). Des accessoires issus du passé retrouveront facilement une nouvelle vie dans cet air chaleureux. Il faut éviter de surcharger, ce qui permet de mettre plus en valeur quelques morceaux choisis de décoration. Le vieux fauteuil de grand-mère, retapissé et réchauffé par un plaid en laine, trouvera facilement sa place dans la pièce !’

imageArticle0

Sources d’inspiration

Cette tendance a été introduite en France lors du dernier salon Maison et Objets (en septembre 2012). Elle a permis de faire connaître quelques marques qui devraient être de plus en plus présentes en boutique dans les mois à venir. Les designers danois qui travaillent pour Bloomingville (pour le mobilier) ou Casagent (pour la vaisselle) sont en train d’acquérir une nouvelle renommée. Cette année, les tons gris sont à l’honneur, que ce soit dans le linge de maison ou dans les céramiques. Ils se marient aux bois clairs si leur propre tonalité n’est pas trop sombre. Les catalogues des magasins de décoration danois (comme Lene Bjerre, Nordal ou Green Gate) en proposent un large choix.

L’unité avant tout

Il est facile d’être hygge dans toutes les pièces, de la salle de bains à la chambre en passant par le salon. Traditionnellement, cet état d’esprit est davantage mis en avant pendant la période de Noël, où les demeures s’ouvrent aux familles et aux amis. Quand les pièces sont moins encombrées, le bazar est aussi plus rare. Et puis, être hygge, c’est surtout savoir faire vivre sa maison et ne pas uniquement l’ériger en modèle pour magazine de décoration.

Mélanie De Coster