Comment aménager une cuisine d’extérieur ?

592
© iStock

Afin de profiter au maximum de vos espaces extérieurs et de partager de beaux moments de convivialité avec vos amis et votre famille, vous souhaiteriez aménager une cuisine d’été. Travaux, démarches, équipements, déco… on vous aide à mener à bien votre projet.

Dès le retour des beaux jours, on se plaît à vivre au rythme du jardin, entre bains de soleil, plongeons dans l’eau fraîche de la piscine et déjeuners en terrasse. Pour savourer encore davantage ces moments de détente au grand air, on succombe à la tendance des cuisines d’extérieur. On vous livre nos conseils d’aménagement.

Un projet bien pensé

Avant d’entreprendre la moindre démarche, il convient de mûrement réfléchir afin de définir vos envies et vos possibilités, en fonction de votre environnement, de votre budget et de la réglementation.

En premier lieu, déterminez l’emplacement idéal de votre future cuisine d’extérieur. Il doit être ensoleillé mais pas trop, suffisamment proche de la maison pour raccorder cette installation à l’eau et à l’électricité, ainsi que pour vous éviter de longs allers-retours, tout en étant assez éloigné de la propriété de vos voisins. Beaucoup choisissent alors d’installer leur cuisine d’été dans le prolongement de leur logement, directement sur la terrasse ou aux abords de la piscine.

Question démarche, tout dépend de la taille de votre cuisine. Si celle-ci fait plus de 20 m2, vous devrez obtenir un permis de construire. En deçà de cette surface, une simple déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie suffit. Nous vous recommandons toutefois de ne pas sous-dimensionner cette installation, car elle doit rester pratique. Si vous possédez un grand jardin, misez sur au moins 15 m2. Enfin, quel que soit le type de cuisine d’extérieur pour lequel vous optez (terrasse, couverte sous auvent, bâtie), vous devrez vous conformer au plan local d’urbanisme.

Les travaux indispensables

Afin qu’elle soit fonctionnelle, il est nécessaire de raccorder votre cuisine au réseau d’électricité et de plomberie, ce qui suppose de prévoir des travaux en ce sens, y compris s’il s’agit d’une simple terrasse aménagée en cuisine d’été. Attention, pour éviter tout accident, vos installations électriques devront être parfaitement étanches et les canalisations enterrées. De ce fait, nous vous conseillons vivement d’opter pour une toiture afin de protéger votre terrasse et ses équipements des intempéries : pergola en aluminium ou en bois, simple auvent, toit en pente classique ou plat, vous avez le choix !

Une cuisine d’été bien équipée

Une fois votre nouvelle cuisine bâtie, il va falloir l’équiper de tout le nécessaire pour organiser vos soirées estivales, et notamment, en ce qui concerne les appareils électroménagers. Ici, tout dépend avant tout de vos goûts et de vos envies ! Si gazinière, plan de travail et évier sont des incontournables, vous pouvez en plus opter pour un barbecue, un réfrigérateur, un four à pizza, une plancha, un bar à cocktails, un grill ou encore un brasero. Afin de vous éviter d’incessants allers-retours entre votre cuisine d’été et votre cuisine principale à la fin du repas, vous pouvez également installer un lave-vaisselle.

© iStock

Une décoration à point

Votre cuisine d’extérieur deviendra rapidement l’un des points névralgiques de votre jardin durant la saison estivale. Il est donc important d’en faire un lieu confortable et accueillant, pour que vous et vos invités puissiez vous sentir à l’aise ! Pour cela, certaines pièces de mobilier sont indispensables.

Prévoyez notamment une table suffisamment grande ainsi qu’un nombre élevé de chaises (une dizaine environ) pour accueillir de nombreux convives. Nous vous recommandons d’opter pour des modèles pliables afin d’être facilement rangés pendant l’hiver, et dans des matériaux supportant bien les intempéries. On pense encore aux galettes et coussins de chaises, ainsi qu’à des couverts et un set de vaisselle dans des tons colorés ou avec un motif gai. Si vous préférez une atmosphère lounge, des fauteuils moelleux et une table basse seront le must. Si votre cuisine d’été n’est pas couverte, un parasol sera en outre indispensable pour vous éviter les coups de soleil durant vos déjeuners. Enfin, pour distiller une ambiance cosy jusqu’au bout de la nuit, on dispose quelques luminaires, tels que lampions solaires, photophores et guirlandes.

Bon à savoir
Cet espace extérieur n’étant pas considéré comme habitable, il n’est pas soumis à la taxe d’habitation. En revanche il sera pris en compte dans votre taxe foncière.

Lauren Ricard

Photos © iStock,  Best All, DR