Béton ciré la touche design de nos terrasses

3820
© Shutterstock

Ça y est, vous avez décidé de construire votre terrasse et vous songez à opter pour un revêtement en béton ciré. On vous dit tout sur le potentiel de ce matériau !

Matériau fétiche des décorateurs d’intérieur depuis longtemps car idéal en construction comme en rénovation, le béton ciré connaît un réel succès auprès des particuliers. Or, cet engouement se retrouve également pour les aménagements extérieurs et notamment pour la création de terrasses ! À la fois résistant et esthétique, le béton ciré peut s’adapter à de nombreux projets tout en apportant une touche design. Composé d’un mélange de béton, de granulats spécifiques, comme le quartz, d’additifs, de différentes couches de vernis, de cire, de résine et de pigments qui vont lui apporter sa teinte, il exige une préparation au gramme près. Sa composition très technique, qui lui confère résistance et souplesse, n’a donc rien à voir avec celle du béton ordinaire. Focus.

Une terrasse durable et résistante

Quand le projet d’une terrasse se dessine, on songe souvent à utiliser le bois ou le carrelage en guise de revêtement. Mais le béton, en particulier ciré, est aussi une bonne option. S’il est à la fois décoratif et relativement abordable (comptez environ entre 95 et 150€/m2, matériau et pose compris), l’une de ses principales qualités est sa résistance. Doté de bonnes qualités hydrofuges, ce matériau ne craint généralement ni l’usure ni les rayures. Il est donc parfait pour un aménagement extérieur comme la terrasse, constamment soumise aux aléas du temps ou à un passage intensif.

Un revêtement esthétique qui s’adapte

Avec son côté minéral et ses effets de matière très esthétiques, le béton ciré apporte au jardin et à la maison une touche contemporaine et design. En outre, il a tendance à s’adapter à tout type de sol (dalle, chape de béton, plancher ou encore carrelage) et à se fondre dans de nombreux décors, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Plus chaud que le carrelage, il permet encore de conserver une température agréable et apporte un certain confort sous les pieds.

Un entretien facile

L’autre avantage d’une terrasse en béton ciré est sa facilité d’entretien. Pour conserver son éclat d’origine, il suffit en effet de nettoyer régulièrement ce revêtement à l’eau savonneuse. On peut aussi le protéger en le cirant ou en passant un produit résiné une à deux fois par an. De plus, l’absence de joints (où les bactéries et les moisissures adorent généralement se loger) rend ce matériau très hygiénique.

Attention toutefois : le béton ciré étant recouvert d’une couche de protection, celle-ci peut être rapidement détériorée avec un nettoyage non adapté. Le récurage à l’eau de javel, avec une brosse à poils durs, une éponge ou un grattoir abrasif est donc à bannir.

Gare aux fissures et aux glissades !

S’il n’est pas posé dans les règles de l’art, le béton ciré utilisé sur les sols peut avoir tendance à se fissurer. Cela vient du fait que l’eau qu’il contient, en s’évaporant, libère de l’espace en créant un effet de rétractation, qui engendre des fissures. Ces dernières peuvent fragiliser la structure de la terrasse et entraîner des infiltrations d’eau. Si vous n’êtes pas un as du bricolage, confiez donc plutôt la pose du béton à un professionnel pour éviter cet écueil.

En outre, par temps humide ou lorsqu’il y a du verglas, un sol extérieur en béton ciré peut vite devenir glissant. Si la terrasse se trouve en bordure de piscine, elle peut même se transformer en une vraie patinoire. Pour éviter les risques de chutes et de blessures, il est donc fortement recommandé d’appliquer quelques couches de produit antidérapant.

© Shutterstock

M.K

Photos © Shutterstock, DR