Quiche Lorraine, pas si quiche, gros !

2139

Digne hommage est enfin rendu à tous ceux qui, quel que soit leur gabarit, rivalisent de « gros », introduisent les prénoms par un article défini et disent « ui » pour « oui »… les Lorrains ! Ces êtres qui « schlinguent » et « cheulent » parfois, quand ils ne « chouravent » pas, et dont la poésie toute personnelle a inspiré Quiche Lorraine et ses t-shirts « trissant » de drôlerie et d’authenticité.

Sa double-casquette n’est rien à côté des t-shirts, qu’il multiplie comme d’autres les pains… Faiseur, en tant que graphiste de la ville de Toul, de l’ensemble de la communication visuelle de la commune meurthe-et-mosellane, Didier Gérardin a créé, en tant que graphiste freelance, sa propre marque de t-shirts : la Quiche Lorraine… vibrant hommage à Nancy, la ville qui l’a vu naître et à son inénarrable jargon, ainsi qu’à la pop culture, dont il évoque les codes et certains classiques. Un projet nourri en regardant partout ailleurs, et notamment à l’ouest. « Depuis un moment, je me faisais la réflexion suivante : certaines régions, et notamment la Bretagne, savent très bien vendre leurs produits dérivés… Pour la Lorraine, cela semble plus difficile ». Lui vient alors l’idée de renouveler le genre en gravant, sur des t-shirts, des messages 100% lorrains, avec punchlines ou visuels non équivoques…

En duo

Pour mettre l’idée en mode projet, il ne manquait que le/la partenaire ad hoc… Or Astrid Devivar, gérante de LettreShop signalétique, société d’impression basée à Essey-lès-Nancy, lui fait part de son intérêt pour le projet. Le duo, qui a déjà eu l’occasion de travailler ensemble, se reforme sans tergiverser. Lui imaginera et créera ; elle fabriquera et livrera. « Depuis notre collaboration passée, on ne s’est jamais perdus de vue… Si Quiche Lorraine a pu voir le jour, c’est grâce à Astrid ! ». Et il y a quatre mois, les t-shirts siglés étaient mis en vente à la fois en ligne et au 89 grande rue à Nancy, boutique physique de LettreShop.

« Hey gros, ça geht’s ? »

« Hey gros », « Comment qu’c’est gros », « Ça geht’s ? »… aux interjections typiquement lorraines s’ajoutent des références à la cité ducale telles que The place to be »… tous les futurs slogans étant pensés et validés par leur créateur. « Tout part du texte. Je l’ai en tête, et un jour ça fait tilt ! Je dois ensuite l’associer à un visuel adapté. Je travaille aussi beaucoup la typographie. Moderne, vintage… Elle doit être en relation avec l’expression ou le mot choisi ». Des mantras au parler-vrai qui séduiront les premiers concernés autant qu’ils amuseront les touristes !

Après une mise en valeur par les Vitrines de Nancy, les créations pourraient bientôt faire l’objet d’un partenariat avec l’Office du tourisme… Et si l’engouement autour des t-shirts à 22€ pièce – en coton bio, ils sont disponibles du XS au XXXL– se confirme, des casquettes, mugs et autres tote bags pourraient venir agrandir la collection… C’est que Didier Gérardin avance aussi prudemment que sûrement, et drôlement !

Plus d’infos : www.lettreshopsignaletique.com et sur Facebook : Kichelorraine54
Photos © DR