Saint Nicolas superstar !

556

Début décembre, on fête depuis des siècles en Lorraine l’évêque de Myre. Malgré le temps qui passe, Saint Nicolas reste toujours aussi populaire. A cause des friandises ? Raisons d’une success-story.

C’est la fin de l’automne, les feuilles sont tombées, la nuit arrive de plus en plus vite, le froid s’installe quand ce n’est pas la pluie… bref, rien ne semble inviter à la fête… C’est justement pour combattre ce quotidien parfois morose que les Lorrains sont toujours prêts à fêter la Saint Nicolas comme il se doit : pains d’épices, chocolats et autres petits cadeaux gourmands ou non permettent de remonter un moral parfois bas ! Evidemment, il faut mieux avoir été sage…

La plus grande fête de l’année

Les festivités de la Saint Nicolas sont un moment privilégié. Les fameux feux d’artifice (c’est le plus beau spectacle pyrotechnique de l’année à Nancy), les défilés et les animations dans les rues : c’est tout un monde onirique auquel les Lorrains sont invités à se joindre le temps d’un grand week-end. Cette année, à Nancy, le feu d’artifice aura lieu le 3 décembre à 19h30. Le défilé partira le dimanche 4 décembre des cours Léopold-place Carnot. La nuit venant rapidement, le cortège se transformera vite en un long et chatoyant ruban lumineux qui achèvera son périple place Stanislas. Le cortège sera composé de plus d’une trentaine de chars, réalisés tout spécialement pour l’occasion. Toutes les communes de l’agglomération du Grand Nancy seront au rendez-vous pour présenter leurs plus belles créations. La marche sera fermée par le célèbre trio : le Boucher, le Père Fouettard et le Grand Saint Nicolas. Entre les chars, des fanfares, des danseurs, des tambours et des Pénitents aux flambeaux rythmeront la procession. A Metz, le cortège partira le même jour à 15h15 de la gare. Le thème retenu pour les chars est celui des Patronages. La Région Lorraine y aura même un char tout en bonbons que les enfants pourront « déshabiller » à la fin ! Le traditionnel feu d’artifice embrassera la place d’Armes vers 18h. Une belle action solidarité est proposée pour les enfants défavorisés : un goûter spécial les attend à partir de 14h dans le magnifique salon Charlemagne à la gare. Ils y trouveront goûter, cadeaux et spectacle. Ils pourront même voir Saint Nicolas avant son départ pour le défilé. A Epinal et Bar-le-Duc, les défilés qui promettent d’être hauts en couleur auront lieu le samedi 3 décembre. Des spectacles pyrotechniques achèveront en beauté la journée.

Une tradition ancestrale

Ne soyons pas chauvin, si Saint Nicolas est le patron de notre région, nous ne sommes pas les seuls à le fêter. En Alsace, dans le nord de la France, en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg, il est également très célébré. Dans ces pays, les enfants reçoivent d’ailleurs souvent leurs cadeaux à cette occasion, et non à Noël… En Lorraine, terre généreuse, il arrive très souvent (pour ne pas dire toujours) que nos petits « diablotins » devenus pour une fois sages reçoivent des cadeaux le 6 décembre et à Noël ! La vie de Saint Nicolas, évêque de Myre (Turquie) au IVe siècle, est peu connue aujourd’hui. On se souvient surtout de la fameuse légende des trois enfants qui, ayant demandé l’hospitalité à un boucher, furent découpés et jetés au saloir. Le Grand Saint, sept ans plus tard, les avait ressuscités. On connait moins les autres « miracles », comme celui du Sire de Réchicourt, ou celui de l’enfant bouilli.  Le sire de Réchicourt, parti en croisade et fait prisonnier, croupissait en geôle, faute de voir sa rançon payée. Priant tous les jours Saint Nicolas de le délivrer, il eut la surprise de se réveiller une nuit sur le porche de l’église de Saint Nicolas-de-Port, qui conserve depuis ses chaînes, en souvenir.  Le miracle de l’enfant bouilli se passe à une date inconnue, mais fort ancienne. Une mère lavait son enfant dans un chaudron d’eau qu’elle chauffait dans la cheminée. Partie célébrée Saint Nicolas à l’église, elle oublia son enfant qu’elle retrouva sain et sauf à son retour, jouant dans l’eau bouillante !
L’une des plus belles traditions maintenue est la procession de Saint Nicolas-de-Port. Chaque année a lieu le samedi soir le plus proche du 6 décembre une grande procession aux lumignons dans la basilique de Saint Nicolas-de-Port qui n’est éclairée que par ces seules bougies. Plusieurs milliers de Lorrains y participent, c’est vraiment un spectacle grandiose. Pour permettre aux Nancéiens d’assister au spectacle de Nancy et se rendre ensuite à Saint Nicolas-de-Port pour la 766e procession, des navettes (payantes) reliant Nancy à Saint Nicolas-de-Port sont mises en place par l’Office de Tourisme. (inscription au 03 83 35 22 41).

Et en guise de friandises ?

Saint Nicolas est bien clément, car de nos jours, tous les enfants reçoivent des bonbons, même s’ils n’ont pas été toujours sages durant l’année. La peur des coups de bâtons ne fait plus frémir grand monde… mais la perspective des friandises laisse toujours dans une grande impatience. Le choix est varié. Figurines en pain d’épices, en chocolat, en sucre filé… Il en existe de toutes les tailles, de toutes les couleurs, du plus simple au plus élaboré, accompagné du fameux baquet avec les trois enfants. Attention toutefois à ne pas confondre Saint Nicolas avec celui qu’il a inspiré : le Père Noël. Si tous les deux sont souvent rouges et avec une grande barbe blanche, Saint Nicolas est reconnaissable à sa crosse (grand bâton recourbé) et à sa mitre (chapeau à deux pointes) qui sont ses insignes d’évêque. Et puis, il est accompagné d’une mule et non de rennes !

Alors, n’oubliez pas de poser devant la porte une carotte et du sucre pour la brave mule de Saint Nicolas, qui travaille dur pour vous apporter vos cadeaux !