Consultez les derniers articles
Un final en apothéose

Les 14 et 28 octobre, les bénévoles de l’hippodrome de Nancy-Brabois fêtent en beauté la fin de la saison hippique. Ils vous déroulent le tapis rouge.

Quatorze réunions hippiques auront permis cette année de donner leur lot d’émotions à des milliers de spectateurs, parmi lesquelles des habitués et des curieux, désormais piqués par le virus des courses, attendant avec impatience le printemps prochain. Les courses sont un univers de couleurs et de surprises où se marient magie du spectacle et image d’élégance et sportive du cheval, dans une ambiance qui va crescendo dans la ligne droite finale.
L’importance des commissaires de courses
On ne le sait pas toujours mais la grande majorité des personnes qui gravitent autour de la vie de l’hippodrome et participent au bon déroulement des courses sont des bénévoles. D’ailleurs, la Société des Courses de Nancy-Brabois, est une association régie par la Loi 1901. Parmi les officiels bénévoles figurent les commissaires de courses qui œuvrent quasiment chaque week-end. Si les courses sont des compétitions pour les cavaliers, ils sont des challenges à relever pour les commissaires. Le déroulé des courses est professionnelle et leur rôle est aussi important que celui des techniciens de courses, tels que les juges aux allures, les starters ou les juges d’arrivée. Ces commissaires assurent la régularité des épreuves et rétablissent l’équité en cas de manquement ou d’infraction aux Codes des courses. Pour obtenir l’agrément les autorisant à exercer, ils reçoivent une formation, suivie d’un stage sanctionné par un examen validant leurs connaissances techniques avec remise à niveau régulière. En ce mois d’octobre, allez donc faire un tour à l’hippodrome de Nancy-Brabois. Vous découvrirez sa piste, plate et d’obstacles en herbe, et de trot en cendrée rouge. Surtout, vous serez bluffé par la performance de haut niveau des chevaux à la fière allure, athlètes soumis aux contrôles anti-dopage. Les robes grises, bai, bai brun, bai brun foncé des animaux vont de pair avec les casaques colorées des jockeys. Un grand show donc. Vous pouvez même manger sur place au restaurant panoramique gérée par la Maison Carrée. Pourquoi s’en priver ?

Publi-reportage



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire