Consultez les derniers articles
Les défis du bois s’exposent au Jardin Botanique

Du 19 au 26 mai dernier à Epinal, sur le campus de l’Enstib (Ecole nationale supérieure des techniques et industries du bois), 10 équipes de 5 jeunes architectes, élèves ingénieurs et Compagnons du Devoir ont construit une microarchitecture en bois destinée à l’observation du paysage, dans le cadre de la 14e édition de la manifestation « Les défis du bois 3.0 ».

Le jury présidé par Pierre Mutzenhardt, le président de l’Université de Lorraine, a attribué le grand prix au pavillon de l’Eau Reine, une structure recueillant l’eau de pluie grâce à ses deux pans de toit aux pentes inversées. Parmi les autres structures lauréates, on retrouve une structure légère enjambant un ruisseau, un tipi tout de bois vêtu, une maison de bois japonaise ou encore une microarchitecture d’observation aérienne.

Lignea Camera

Cette année, les défis-boiseurs ont travaillé sur le thème des « Lignea Camera » : des microarchitectures qui prendront vie dans un jardin botanique. Elles deviendront sédentaires lors de leur mise en service mais devront être déplaçables si besoin.  Les « Lignea Camera » seront repérables et facilement identifiables par leur architecture et leur caractère innovant par l’utilisation du bois.

Ces 10 Lignea Camera des Défis du Bois 3.0 seront bientôt acheminées vers le Jardin botanique Jean-Marie-Pelt à Villers-lès-Nancy, où elles pourront prendre vie. Un parcours inaugural aura lieu le 26 juin prochain, avant d’être testées par le grand public.

Toutes les infos sur www.defisbois.fr

Publi-reportage • Photos © Flora Bignon pour les Défis du Bois 3.0, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire