Consultez les derniers articles
Îlot, coin bar, les cuisines mettent l’ambiance

Toujours plus chaleureuses, nos cuisines n’ont plus rien à voir avec les espaces clos d’autrefois. Désormais ouvertes sur le salon, elles sont aussi équipées d’un îlot central ou d’un comptoir pour plus de convivialité.

En quelques années à peine, l’aménagement de nos cuisines s’est radicalement transformé. Fini les espaces clos et confinés, place aux lieux qui favorisent la circulation. Dans cet esprit d’ouverture, le coin repas invite au partage et fait de notre cuisine une pièce de vie centrale, favorable aux échanges. Dans cette quête de la convivialité à tout prix, certains optent pour l’îlot central, tandis que d’autres préfèrent le bar. Alors comment, choisir ? Voici quelques éléments de réponse…

L’îlot, point central

Les designers l’ont longtemps relégué aux oubliettes au profit des grands plans de travail et des espaces ouverts sur le salon, mais le coin repas, et plus particulièrement l’îlot central, séduit à nouveau les amoureux des grandes cuisines. Fini le simple comptoir à l’américaine, l’îlot devient bien la pièce maîtresse de nos fourneaux. Fonctionnel et convivial, ce bloc tout en un permet à la fois de cuisiner et de prendre ses repas en famille ou entre amis.

Aussi esthétique que pratique, il donne ainsi du cachet à votre cuisine et, grâce à ses multiples rangements (caissons à tiroir, portes avec tourniquets, étagères…), il vous permet de cuisiner en ayant tous les ustensiles à portée de main. Dans les espaces les plus restreints (environ 20 mètres carrés), on se contente alors de disposer autour de cet élément central des tabourets de bar. Mais dans une cuisine suffisamment spacieuse, on n’hésite pas à disposer en prolongement de l’îlot une véritable table afin d’organiser un coin repas bien distinct. Cette structure permet aussi d’intégrer un évier, un lave-vaisselle ainsi que les plaques de cuisson et la hotte pour tout avoir à portée de main.

Le bar pour les petits espaces

Concept totalement différent, le bar, aussi appelé comptoir ou snack, se différencie de l’îlot en ce qu’il permet la création d’une table haute, servant également de plan de travail. Ici, pas de zone de rangement mais un espace pour disposer des tabourets hauts et prendre l’apéritif entre amis ou manger sur le pouce.

Contrairement à l’îlot, qui peut s’imposer dans une grande pièce fermée, le bar est forcément intégré à une cuisine ouverte qui donne directement sur le salon ou la salle à manger. Cette ouverture permet de rester connecté à ses invités lorsqu’on est en train de cuisiner et de ne pas entraver le regard par une cloison. Convivial et fluide, le bar fait à la fois office de comptoir et de séparation. Idéal pour les petites cuisines, cet espace snack peut aussi être très ergonomique si on l’équipe de casiers ou de tablettes rabattables. M.K.

Photos © iStock / City Presse, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire