Consultez les derniers articles
Salle de bains : créer sa douche à l’italienne

Fini les baignoires et bacs classiques ! Le summum de la modernité tient aujourd’hui dans l’installation d’une douche à l’italienne. On vous aide à passer le cap.

Depuis quelques années, l’essor de la douche à l’italienne a transformé nos salles de bains. Pratique mais surtout très design, cette installation de plain-pied mise sur la transparence et la légèreté de ses parois en verre, ainsi que sur l’espace. Encore faut-il la réaliser dans les règles de l’art pour éviter la catastrophe !

Gros travaux pour faible encombrement

Qui dit douche italienne, dit invisibilité totale de tout le système de tuyauterie et d’évacuation. Et ce n’est pas une mince affaire puisque l’ensemble des différentes canalisations et évacuations est en principe directement encastré dans la dalle, avant de couler une chape de béton respectant une pente de 1 à 3 cm par mètre, de façon à garantir un écoulement efficace de l’eau. Dans la véritable douche à l’italienne, il n’y a aucun bac ni rebord, c’est la chape elle-même, maçonnée et carrelée, qui constitue l’espace douche.

Si creuser le sol de votre salle de bains n’est pas possible, l’alternative consiste sinon à le surélever pour encastrer toute l’installation, ce qui a toutefois le plus souvent pour effet de créer une marche, supprimant le fameux effet plain pied si appréciable. Autre point noir et non des moindres : l’étanchéité. Pour éviter de transformer la pièce en mare, il est impératif que tous les éléments utilisés soient hydrofuges ou hydrophobes, y compris le jointoiement entre le sol et le mur.

Face à des travaux très importants, le recours à un professionnel est bien souvent indispensable pour créer une véritable douche à l’italienne. Cet aménagement est d’ailleurs à privilégier dans une nouvelle construction où il sera beaucoup plus facile de prévoir dès le départ l’encastrement du système d’évacuation avant de couler la chape de béton adéquate.

Tricher pour simplifier

Est-ce à dire qu’on ne peut pas remplacer sa vieille baignoire par une douche à l’italienne ? Heureusement non ! Une alternative moins onéreuse et plus facile à réaliser, même sans l’intervention d’un artisan, consiste à opter pour la pose d’un receveur de douche extra-plat. Ce bac prêt à l’emploi se pose à même le sol, évitant ainsi de lourds travaux de maçonnerie, tout en conservant l’aspect minimaliste puisque ses rebords varient entre deux et cinq centimètres de haut. De quoi faire illusion sans devoir casser ou modifier votre chape pour encastrer les équipements d’évacuation des eaux usées. Autre avantage : cette solution facilite les travaux d’étanchéité puisqu’il suffit de réaliser des joints de silicone pour le jointoiement entre le sol et les murs. Attention également à bien jointoyer les parois en verre pour éviter toute infiltration.

Bon à savoir : pour limiter les risques, il est aussi déconseillé de poser une colonne de douche d’hydromassage dans une douche à l’italienne non réalisée par un professionnel. Zoé Pozini

Photos © iStock / City Presse, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire