Consultez les derniers articles
Auprès de mon arbre

Pour son vingtième anniversaire, le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement Nancy Champenoux (CPIE) retourne aux sources et célèbre ces années d’action à l’arboretum d’Amance les 23 et 24 mai prochains. Dans ce lieu dédié à la valorisation du patrimoine forestier, l’association a vécu bien des aventures. Retour sur ces années d’engagement environnemental.

Créé en 1995 par l’INRA, la commune de Champenoux et de nombreux bénévoles, le CPIE n’a depuis cessé de grandir et d’étendre son cercle d’action, à l’ombre des arbres de l’Arboretum d’Amance. C’est d’ailleurs pour valoriser ce lieu et les forêts environnantes que le centre a d’abord été établi. Peu à peu, ce dernier s’est ouvert à de nouveaux visiteurs, des scolaires aux familles, des institutionnels aux particuliers. Les liens forts tissés avec des organismes de recherche tel que l’INRA ont permis au centre de jouer les intermédiaires, de transmettre de nouvelles connaissances de manière vulgarisée au grand public. En vingt ans, l’association a sensibilisé plus de 175 000 élèves aux enjeux de la biodiversité et de l’environnement, organisé plus de 130 conférences sur des sujets divers et mené à bien de nombreuses missions d’animation, d’initiation ou de formation auprès de professionnels comme d’amateurs.

entreearbo2L

Une démarche collaborative

Touchant seulement le Grand Couronné et le Grand Nancy au début, le centre a étalé ses branches jusqu’à englober dans son périmètre d’activité toute la Meurthe-et-Moselle sud. Sa démarche est basée sur trois principes : pédagogie, interactivité et expérimentation. En effet, le CPIE cherche toujours à impliquer le public dans la valorisation et la protection du patrimoine naturel. Ainsi, il participe au programme de recensement participatif « Un dragon dans mon jardin » : toute personne possédant un bassin ou une mare sur son terrain peut observer ce qui s’y passe et comptabiliser grenouilles, tritons ou autres batraciens. Mais tout en mettant l’accent sur les richesses de la nature, l’association ne s’enferme pas dans une bulle verte. Elle traite aussi de thématiques liées à la ville et au développement durable comme les énergies renouvelables, l’eau des communes, la pollution de l’air et les paysages urbains. Arbre des forêts ou arbre des cités, le CPIE ne fait pas de différence : auprès de ces derniers, où qu’ils se trouvent, il est possible de vivre heureux. Encore faut-il se rendre compte de leur préciosité… Le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement se bat pour cela.

« Embarquement Immédiat pour l’arboretum d’Amance : Voyage entre Art et Nature » les 23 et 24 mai. Plus d’infos : cpie54.com

animarbo3

publi-reportage



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire