L’Art Nouveau à l’honneur en octobre

126

A l’occasion de la grande exposition sur l’École de Nancy au Musée des Beaux-arts, les principales pépites Art nouveau de la cité ducale sont à découvrir ou à redécouvrir. C’est en flânant dans les rues de Nancy qu’on peut le mieux apprécier l’Art nouveau dans son aspect architectural. Réputée pour être une des villes phares dans ce domaine, la ville cache bien souvent ses trésors.

Les fleurons : Le musée de l’École de Nancy, la villa Majorelle

Ils incarnent à eux seuls la belle période artistique qui a fait vibrer Nancy à la Belle-Epoque.

Situé dans la propriété d’Eugène Corbin, le musée de l’Ecole de Nancy est installé dans un cadre architectural contemporain des œuvres qu’il présente. Les collections témoignent de la diversité des techniques (meubles, objets d’art, verre, vitrail, textile…) déclinées par les artistes de l’Ecole de Nancy et récréent l’atmosphère de l’époque.

La villa Majorelle, elle,  est tout à fait étonnante. Elle a été construite par l’architecte Henri Sauvage, pour et avec la contribution d’un des maîtres de l’Ecole de Nancy, Louis Majorelle.

Pour un parcours complet sur la thématique Art nouveau dans Nancy, le visiteur peut s’équiper d’un audio guide, et  flâner dans les rues, se laisser surprendre par les nombreux bâtiments qui témoignent du talent des artistes nancéiens.

Plus d’info : nancy-tourisme.fr

porte pharmacie rue de la Visitation

En version originale : le circuit des pharmacies

C’est une approche différente qui est proposée pour l’occasion. Partir sur les traces des plus belles pharmacies Art nouveau de Nancy. Leur construction correspond aux besoins grandissant  de l’époque, alors que la population de la ville augmente considérablement. De 13 officines en 1870, elles se retrouvent 37 en 1920. Toutes ne sont pas dans la plus pure tradition Art déco, mais 8 pharmaciens de l’époque décident de jouer la carte de l’Art nouveau. Elles restent aujourd’hui un beau témoignage, que ce soit sur leur façade ou dans leur mobilier intérieur.

La visite actuelle permet d’en visiter 5. Comme celle du Gingko, rue Saint-Dizier. Une des rares à avoir conserver son mobilier signé Majorelle. La grande mosaïque de l’entrée vaut aussi le coup d’oeil, qu’un guide spécialisé saura expliquer au visiteur. Une autre, plus connue, est celle du Point Central, avec sa mosaïque extérieure très reconnaissable, a l’originalité de présenter les deux style du début XXème  : Art nouveau et Art déco, à la suite d’une rénovation en 1922. Rue de la Visitation, la moins connue offre au visiteur une porte signée Eugène Vallin.

Plus loin, la pharmacie du Docteur Jacques est une des plus emblématiques : en 1903, le pharmacien Jacques change de place son officine située à l’angle des rues Jeanne d’Arc et de la Commanderie 9. Il charge l’architecte et ingénieur Bentz de sa réalisation. Le pan coupé de l’immeuble possède un balcon et une lucarne de pierre, couverte par une haute flèche d’ardoise et terminée par une couronne aujourd’hui disparue. Vautrin exécute sur les façades de nombreuses sculptures dédiées à la flore médicinale locale. Clématites et pavots apparaissent sur les trumeaux du troisième niveau, des nénuphars décorent les garde-corps, des colchiques entourent la boîte aux lettres. Une variante du caducée des pharmaciens surplombe la porte d’entrée de l’officine : deux serpents sortant chacun de ramures de chêne dardent leur langue au-dessus d’une coupelle.

Les samedis 24 et 31 octobre 2015 à 10h30. Plus d’info : nancy-tourisme.fr

Art déco-Art nouveau#Pharmacie Point Central-R DATIN

Art Nouveau et Art Déco dans le quartier de Saurupt

Art Nouveau ? Art Déco ? A quelques encablures du centre historique, le quartier de Saurupt, présente des demeures parmi les plus emblématiques de l’architecture Art Nouveau et Art Déco. Cette visite est donc l’occasion de faire le point sur les convergences et les divergences de ces deux courants architecturaux et décoratifs, encore très souvent confondus.

Les samedis 10 et 17 octobre à 10h30. Rendez-vous au rond-point Marguerite de Lorraine (billets à acheter au préalable à l’office du tourisme ou sur le site Internet). Plus d’info : nancy-tourisme.fr