Un verger dans la ville

376

La nature est au cœur des tendances déco 2013. Normal dès lors que le jardin ait la cote. Les citadins ne sont pas épargnés par cette déferlante végétale puisque, même sans terrain, il est possible de s’aménager un coin de verdure. La preuve…

Ces dernières années ont été marquées par l’engouement des Français pour le jardinage, une occupation qui convient également aux populations urbaines ! À défaut de se procurer une parcelle de terrain, ces dernières cultivent partout où elles peuvent : sur le balcon, sur la terrasse ou même dans la maison…

Modèle réduit

La plupart des arbres fruitiers se déclinent en version naine. Ainsi, il est possible de récolter des pommes, des poires ou encore des abricots sur son balcon ou sur sa terrasse. Mesurant 1,50 m de hauteur maximum, ces arbustes se cultivent en pot ou en bac, selon les mêmes exigences climatiques que leurs grands frères. On les place donc au soleil et à l’abri du vent. Parmi les variétés naines les plus réputées, les pêchers Amber®, le poirier Williams® ou encore le citronnier Tipico Toscano® font le bonheur des citadins. Plus fragiles à cause de leur petite taille, ils requièrent une attention toute particulière. À chaque printemps, il faut penser à les nettoyer, à les tailler et à surveiller les attaques d’insectes ou les maladies. L’hiver, il est conseillé d’envelopper les pots pour préserver les racines du froid. Certaines espèces doivent hiberner dans une pièce intérieure chauffée et éclairée : c’est le cas des agrumes qui ne survivent pas aux températures négatives.

LM06-050

À défaut de pouvoir planter un cerisier sur son balcon, on peut toujours profiter d’arbres moins encombrants. Les myrtilles, les groseilles, les cassis, les framboises, les fraises et les tomates cerise constituent des minifruits aussi sucrés et savoureux que les grands ! Les vignes se cultivent également en jardinière, produisent quelques grappes de raisin par an et habillent les murs de la terrasse pour une décoration verte et champêtre.

Dans la maison

Même sans extérieur, il est possible de profiter d’un coin de verdure en appartement. En plus des bords de fenêtre qui peuvent aisément accueillir des jardinières, les murs de la maison se parent désormais d’éléments organiques. Cette tendance se manifeste depuis quelques années à travers des tableaux et des meubles végétaux. Les plantes aromatiques trouvent naturellement leur place dans la cuisine et la salle à manger. En pot, elles s’installent sur une table ou sur une commode, se suspendent au plafond ou se nichent dans un mur. Persil, origan, basilic, aneth et romarin… demandent une faible exposition au soleil, germent très facilement tout au long de l’année, embaument la pièce et relèvent la cuisine.

LM06-051

En ce qui concerne les arbres fruitiers, le calamondin semble le mieux adapté aux intérieurs. Cet oranger miniature (aussi appelé oranger chinois, de Panama ou d’appartement) commence par produire des fleurs blanches très parfumées qui se transforment ensuite en petites oranges, présentes pendant une grande partie de l’année. Bien que comestibles, les fruits, très amers, sont surtout décoratifs, et conviennent plutôt aux préparations de marmelade et de fruits confits.