Épatant Marché de Potiers

6174

Chantre des métiers d’art, le Marché de Potiers réunira, samedi 3 et dimanche 4 juin, des potiers et céramistes unis par une même passion.

Depuis plus de dix ans, le Marché de Potiers nous enthousiasme par la qualité de sa proposition et celle de ses créateurs-exposants. Organisé par Métiers d’Art Métropole, avec la collaboration active de deux boutiques de créateurs, les Tatas Fringueuses et les Zinzolines, et en coopération avec la Ville de Nancy et la mission des métiers d’art Grand Est, ce salon crée, chaque année, l’événement. Parmi les exposants, dont beaucoup se réinscrivent d’une année sur l’autre, mais également chez les visiteurs, ravis de retrouver, concentré en un même lieu (dans les allées à marronniers de la Pépinière), tout ce que le Grand Est et au-delà compte de potiers et céramistes passés maîtres dans l’art de créer et de partager. Pour les créateurs concernés, le Marché de Potiers est une occasion (et quelle occasion !) de se rencontrer et de consolider le lien avec leur public. Pour les visiteurs, c’est la possibilité (voire l’embarras) de choisir parmi des créations habitées, produites à l’unité ou en petites séries.

40 exposants présents

Créatrice référente sur ce salon, Viviane Redivo (Viveterre céramique) sait l’importance, pour ses homologues et elle-même, de ce type de rendez-vous rituels. « En tant que vecteurs de commercialisation, les marchés sont indispensables à la visibilité des artisans d’art ». Preuve que la formule séduit, le Marché de Potiers voit, chaque année, des milliers de curieux défiler dans les allées de la Pépinière admirer, puis acheter, les produits proposés. Objets du quotidien, poterie le jardin, œuvres décoratives… Représentée dans toute sa diversité de styles et de techniques, l’offre sera encore plus foisonnante cette année du fait d’une explosion du nombre d’inscrits : de 30 l’an dernier, les exposants passent à une quarantaine ! Parmi eux, des primo-exposants et des fidèles du rendez-vous. « Après des interruptions successives les années précédentes », Viviane Redivo se félicite d’assister au « retour en force des céramistes, dont beaucoup de jeunes artisans ».

Élise Binet, céramiste animalière

Parmi les créateurs présents, la potière Élise Binet déménagera de leur Eur-et-Loire natal, direction le cadre verdoyant du plus grand parc nancéien, toute sa faune céramique : de petits animaux humoristiques, colorés et ludiques. Inscrite à cette édition 2023 du Marché de Potiers grâce au bouche-à-oreille, elle espère faire découvrir à un public nombreux son univers fantaisiste inspiré du dessin animé, et d’Alice au pays des Merveilles en particulier. « Depuis toute petite, j’exprime le besoin de créer un monde qui m’est propre ». Fille d’un père dessinateur de bd, elle a choisi la terre « pour la grande liberté » que ce matériau lui laissait. Un choix acté il y a plus de vingt ans et qu’elle n’a jamais regretté ! Pour celle qui délaisse, petit à petit, les petites pièces au profit des plus grandes, le Marché de potiers sera l’occasion de parler technique avec d’autres professionnels, de retrouver des homologues devenus amis, et d’échanger avec le public.

Jonathan Lambert regarde vers l’Asie

Cuisinier de carrière, Jonathan Lambert s’est reconverti en 2020 dans la céramique. « J’avais toujours en envie de tourner. En devenant céramiste, je pouvais utiliser mon sens artistique au maximum de mes capacités ». Après s’être formé en amateur, dès 2016, à travers des ateliers loisirs, il entrevoit dans la céramique un futur professionnel possible et se lance. Il effectue alors un cursus au sein du CPIFAC, Centre Professionnel International de Formation aux Arts Céramiques, et travaille à trouver son style. « Je puise mon inspiration dans l’artisanat asiatique, et particulièrement dans le Japon, la Corée ». Officiellement céramiste depuis septembre 2021, il crée des objets utilitaires ou décoratifs aux lignes modernes, produits en petites séries. « Pour moi, le design est primordial, donc avant de créer, je travaille sur la forme, le volume, la surface. Sur le plan esthétique, nous sommes dans le minimalisme, le contemporain, et l’Asie ». De sa participation au Marché de Potiers, il attend « la rencontre avec le public », qu’il espère « émouvoir ». « Quoi qu’il se passe sur place, c’est valorisant d’en être, et de se dire que son travail plaît ».

Samedi 3 juin de 10h à 19h, dimanche 4 juin de 10h à 18h à la Pépinière à Nancy • Contact : [email protected] ou 06 77 18 45 98 • Marché des potiers de Nancy 2023

Publireportage - photos © Métiers d'Art Métropole, Elise Binet, Jonathan Lambert, DR