Consultez les derniers articles
Fin de saison aux airs italiens

La saison lyrique 2017/2018 de l’Opéra national de Lorraine se termine avec L’Italienne à Alger de Rossini, du 22 juin au 1er juillet.

Présentée en février 2012, L’Italienne à Alger est une coproduction Opéra national de Lorraine et  Opéra-Théâtre de Metz Métropole. Giuseppe Grazioli sera à la tête de l’Orchestre symphonique et lyrique de Nancy, David Hermann en signe la mise en scène. Le chœur des hommes de l’Opéra national de Lorraine sera dirigé par Merion Powell.

Un véritable chef-d’œuvre de virtuosité : Gioachino Rossini n’a que 21 ans lorsqu’il compose L’Italienne à Alger en seulement trois semaines. Créée en 1813, l’œuvre remporte un succès immédiat et permet à Rossini de se faire connaître dans de nombreux pays d’Europe. Maîtrisant déjà à la perfection le modèle napolitain de « l’opera buffa », le compositeur italien en profite pour y intégrer une série d’effets qui, tout en servant le comique de l’œuvre, parodient et ridiculisent le genre de « l’opera seria ».

Dramaturgie brillante

Dans cette production, David Hermann a choisi un décor unique où s’interpénètrent deux civilisations : la nôtre  d’aujourd’hui et l’autre, ancienne, mystérieuse, indéfinissable, et représentée via des objets, des costumes et des masques empruntés aux arts premiers. L’Italienne à Alger est avant tout l’histoire d’une femme qui veut retrouver l’homme qu’elle aime mais qui se confronte, dans sa quête, à une culture qui n’est pas la sienne. Ici, les vocalises et la virtuosité vocale ne sont jamais gratuites : elles servent en réalité de thermomètre de la force et de l’ampleur des conflits. Une dramaturgie brillante, légère, rapide : aucun autre opéra ne traitera le genre « buffo » avec autant d’audace et de liberté d’imagination, que ce soit dans le rythme, la construction dramatique ou le traitement de la langue réduite par moments à une pure partition musicale.

Une saison anniversaire 

Après l’incendie en 1906 du Théâtre de la Comédie, un nouveau théâtre est finalement inauguré le 14 octobre 1919 après de longs travaux ralentis par la Grande Guerre. L’Opéra de Nancy est devenu, en 2006, l’Opéra National de Lorraine et est ainsi le cinquième opéra national en région de France. Cette année 2019 marque donc son centenaire avec une saison 2018/2019 « anniversaire », riche de nouvelles œuvres et de chefs-d’œuvre du grand répertoire : Aïda de Verdi, La Belle Hélène d’Offenbach, Madame Butterfly de Puccini…

Outre cette exceptionnelle programmation, cette saison anniversaire s’accompagnera d’événements annexes : une exposition « Opéra ! » à la galerie Poirel, une fresque murale réalisée dans en collaboration avec Le Mur Nancy, des diffusions de films autour des opéras… Joyeux 100 ans !

Les 22, 24, 26, 29 juin et 1er juillet  Tarifs : de 5 € à 75 €  Renseignements : 03 83 85 33 11 ou opera-national-lorraine.fr

Photos © Opéra National de Lorraine, Gilles Abegg, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire