Consultez les derniers articles
Les lévriers :  puissance & grâce

Le dimanche 17 juin, dans le cadre magnifique et verdoyant du château de Gerbéviller, 200 chiens de race offrent au public un spectacle rare.

Assurément, il s’agit d’un spectacle qui vaut le détour, accessible en plus à tout public. L’occasion aussi d’une belle sortie en famille à la découverte du domaine de Gerbéviller, classé Monument Historique, son château, son parc et ses jardins remarquables. C’est dans ce décorum, aux accents romantiques, empreint de la solennité de l’Histoire, que 200 lévriers vont concourir dans une joute bien particulière, bercée des valeurs d’une tradition perdurant au fil des siècles. Les courses de lévriers demeurent souvent mal connues du grand public qui va découvrir ce 17 juin les performances athlétiques surprenantes de ces canidés compétiteurs, gracieux et puissants.

Des chiens athlètes

A bien des égards, on peut y voir là de vraies similitudes avec les pur-sang des courses hippiques, tant dans la complicité avec leurs propriétaires que dans l’approche des courses. Dès midi, des épreuves sont prévues pour les différentes familles de lévriers : salukis – appelés aussi afghans -, sloughis, originaires du Sahel, barzoïs, lévriers écossais, whippets. Le rendez-vous de Gerbéviller mettra en scène ces chiens dans des courses poursuite à vue sur leurre dans lesquelles l’instinct de chasse puissant des lévriers trouve à se manifester. Il faut savoir que les salukis sont utilisés pour chasser la gazelle ; les barzoïs, le loup en Russie ; les lévriers écossais, le daim. Leur aptitude à la chasse, leur rapidité, leur flair, les rendent si redoutables que depuis 1844, une loi les interdit de chasse en France. On les considère souvent à tort comme des chiens de compagnie. Mais leur instinct demeure. Les courses sont nées de cette interdiction afin de leur procurer la dépense physique nécessaire à leur santé et à leur équilibre. Des courses strictement réglementées et homologuées, avec la primauté donnée au bien-être des animaux, placées sous l’égide des institutions canines nationales, notamment de la Fédération française des Sociétés de Courses de Lévriers.

Dans un écrin de verdure

La réunion de Gerbéviller, organisée par le Coursing Club Lorrain Charmes, va rassembler des chiens venus de toute la France mais aussi d’Allemagne, de Suisse, des Pays-Bas, d’Espagne. Chaque lévrier va courir deux manches avec un partenaire. Un juge évaluera au final le comportement des chiens. La vitesse n’est pas ici l’unique facteur d’appréciation. Il est également tenu compte de la résistance, de l’intelligence de chasse. A l’issue de la journée, un classement race par race est établi par le jury des commissaires. L’opportunité est donc donnée à toutes celles et à tous ceux qui apprécient l’osmose entre nature et animal de passer quelques heures dans le site si séduisant du parc de Gerbéviller à la rencontre d’un sport canin présentant bien des attraits. Adultes et enfants ne pourront qu’être séduits par ces lévriers à l’allure altière et à la robuste encolure.

Infos pratiques
tarifs d’entrée > 5 € plein tarif et 3 € en tarif réduit.
Le ticket d’entrée donne accès au Parc et aux Jardins du Château. L’accès se fait par le grand portail d’entrée.



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire