Consultez les derniers articles
Une histoire lorraine

Le soleil sous la soie a des accents d’épopée romanesque au cœur d’un pan de l’histoire lorraine, si riche et méconnue à bien des égards. L’auteur, Eric Marchal, pharmacien immunologiste et nutritionniste, a publié récemment Influenza, passionnant tableau sur fond de grippe espagnole. Cette fois, Le soleil sous la soie mène le lecteur à la fin du XVIIe siècle. Le duché de Lorraine se relève de l’occupation française et des guerres dans un espoir de connaître une génération de paix. Animé par ce  fol dessein, Nicolas Deruet est chirurgien ambulant, celui qui intervient quand apothicaire et médecin font défaut. Des campagnes lorraines aux steppes hongroises, des hameaux reculés aux palais royaux, son destin est guidé par l’amour et l’idéal de révolutionner la médecine. Eric Marchal s’empare d’un thème passionnant, la rivalité à l’époque entre les médecins de la faculté et les chirurgiens. Le soleil sous la soie, livre d’histoire et d’espoir richement documenté, aux saisissants aspects contemporains, aventure sentimentale évoluant en des lieux dépaysant à souhait, se veut un hommage à ces chirurgiens méconnus et à Léopold, symbole d’une parenthèse enchantée. Pourquoi ce titre ? La peau présente bien des similitudes avec la soie. Jadis, on pensait que le cœur, comme le soleil, envoyait la chaleur dans le corps, faisant vivre les humains. Le soleil sous la soie, 621 pages, Editions Anne Carrière.




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire