Consultez les derniers articles
Poules et jardin : une cohabitation utile

Très friandes de limaces, de vers de terre et autres coléoptères, les poules se révèlent très utiles au jardin. Une cohabitation qui mérite d’être connue.

Les poules sont des aides précieuses au potager. Une fois lâchées (en gardant un oeil sur elles et en protégeant vos jeunes plants et semis par des enclos ou des tunnels rigides), elles se transforment en assistantes de choc et éliminent les indésirables (chiendent, orties ou pissenlit), dont elles déterrent les racines en grattant. Elles dévorent également les fruits trop mûrs tombés des arbres. Elles se montrent également efficaces pour nettoyer le jardin avant l’hiver. Juste après la dernière tonte, elles se régaleront de l’herbe fraîchement coupée et la débarrasseront des mauvaises herbes en grattant la couche superficielle du sol avec leurs pattes.

Comme elles passent leur temps à fouiller le sol, elles participent activement à la lutte biologique en réglant leur compte aux limaces, vers, escargots, chenilles et autres insectes nuisibles. Et comme rien ne se perd, tout ce qu’elles produisent est utile. Leurs plumes tombées, mélangées à de la paille usagée servira au paillage des plantes. Quant aux coquilles d’oeufs, vous pourrez les suspendre encore humides dans vos buissons, cela éloignera fourmis et pucerons…

Et quand elles sont enfin rassasiées, elles déposent leurs fientes dans le jardin : quoi de plus efficace pour enrichir la terre des massifs et jardinières ? En résumé, vos poules feront chez vous du “tout-en-un” : insecticide, recycleur de déchets et engrais garantis 100% naturels !

Bref, avoir des poules permet de jardiner de manière naturelle, biologique et durable. Sans oublier le plaisir de voir son jardin plein d’animation et de vie !

Photos © DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire