Consultez les derniers articles

Les avantages du bambou sans les inconvénients

Pour se protéger d’un vis-à-vis situé très en hauteur, M. I. cherchait une plante au port vertical, capable de pousser vite, sans occuper trop de place au sol.

Dans un premier temps, s’il n’avait pas été alerté du caractère très invasif de cette plante, il aurait choisi du bambou. Dans un deuxième temps, après des recherches très documentées, c’est finalement ce qu’il fit… À raison.

Précieux bambou

Le bambou est l’une des très rares plantes dont le port vertical permet d’atteindre des hauteurs importantes (jusqu’à 7 à 8 m en climat tempéré) sans occuper au sol une surface très large, tout en assurant une végétation opaque et persistante. C’est donc une plante très utile pour dissimuler les vis-à-vis plongeants sans encombrer outre mesure le jardin.

Satanés rhizomes

Hélas pour eux, les bambous sont auréolés d’une réputation de plantes extrêmement invasives. Et c’est un fait, leurs vigoureuses racines traçantes peuvent rapidement coloniser les environs et envahir sans vergogne le gazon et les massifs. Extraordinairement puissants, les rhizomes sont capables d’endommager les murs de soubassement ou de filer sous leurs fondations avant de réapparaître chez le voisin. Une fois leur étalement établi, ils sont très difficiles à éradiquer et leur implantation nécessite donc la pose contraignante d’une barrière anti-rhizome.

Une espèce à part

Ce sont surtout les bambous issus de l’espèce Phyllostachys qui posent ce genre de problème. Il existe à l’inverse une catégorie de bambous très sages mais moins connue, les Fargesias. Non invasifs, leur motte cespiteuse est constituée d’un système racinaire très dense, qui forme une touffe compacte non traçante. Leurs tiges sont généralement plus fines et moins décoratives, les branches moins longues et leur aspect général fait penser au roseau ou à la canne.

À l’heure du choix

Fort de sa découverte, M. I. s’est tourné vers le bambou Fargesia robusta « Asian Wonder », un étonnant gaillard campé sur de très fines tiges (1 à 2 cm de diamètre) mais capable de grimper à 5 m de hauteur, à condition de ne pas manquer d’eau. Son feuillage long et dense lui confère de grandes qualités brise-vue. Très bon choix ! Benoit Charbonneau

Photo © iStock / City Presse, DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire