Consultez les derniers articles
Une assurance pour son animal

De plus en plus d’organismes proposent désormais des contrats d’assurance pour nos animaux de compagnie.

Posséder et entretenir son animal a un coût. L’alimentation bien sûr mais également les soins de santé représentent les deux pôles majeurs de dépenses. Pour le second, il existe un moyen d’amoindrir la facture : les assurances santé animaux. Leurs prestations ont été pensées sur le modèle de notre Sécurité sociale et fonctionnent comme nos mutuelles, sur la base de « formules » et de cotisations. Nombreux sur le marché, ces nouveaux assureurs offrent une gamme de services variés à des prix quasi identiques.

Les prestations

La plupart des organismes remboursent les frais médicaux et les frais chirurgicaux : consultations, soins, examens et analyses, hospitalisation, médicaments prescrits… Certains prennent même en charge les frais récurrents que sont les vaccinations annuelles et les traitements antiparasitaires. Ce qui diffère en revanche, ce sont les conditions de remboursement ! Il y a tout d’abord les taux de prise en charge qui peuvent varier de 50 à 100 % selon les traditionnelles formules « Confort », « Optimal », «Sérénité »… Ensuite, les conditions d’attribution. Par exemple, la cause du problème de santé qui vous amène à consulter peut être prise en compte. Selon qu’elle soit accidentelle ou la conséquence d’une maladie, les montants attribués et le taux de prise en charge seront différents. Enfin, il existe des plafonds de remboursement annuels. Pour la plupart des assurances, ils sont compris entre 1 100 et 2 500 € au maximum selon la formule choisie.

Votre animal

Chat et chien ne sont pas logés à la même enseigne. Les tarifs diffèrent selon l’espèce et la taille de l’animal. Pour un chien, certains assureurs calculent leurs prix en fonction du poids. L’âge représente également un critère déterminant. Au-delà de 5, 7 ou 8 ans en général, votre animal ne pourra plus être assuré.
Si le principe d’assurer la santé de son compagnon reste donc pertinent en regard du montant des frais vétérinaires, il est indispensable de bien se renseigner au préalable afin d’opter pour une assurance en adéquation avec ses besoins.

A. Chapot




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire