Consultez les derniers articles
Quand un chantier fait l’objet d’expériences artistiques novatrices

Sur le site du futur campus universitaire nancéien Artem se rencontrent photographie, dessin, gravure et architecture. Découverte.

Dans le cadre de l’atelier photographique qu’elle anime à l’École Nationale Supérieure d’Art de Nancy auprès des étudiants de 2ème et 3ème années de l’option Art, c’est un vaste projet qu’a initié la photographe et enseignante Andrea Keen sur le site des anciennes casernes de Molitor accueillant le futur campus Artem (acronyme de « art, technologie, management »). Chantier universitaire le plus important de France, celui-ci constitue un terrain d’expérimentation s’étant imposé de lui même du fait que l’ENSA Nancy est l’une des trois grandes écoles nancéiennes, avec celle des mines pour la technologie et l’ICN Business School pour le management, qui intégreront le site. Objectifs : décloisonner leur offre de formation et partager leurs enseignements en vue de répondre aux besoins des métiers situés au carrefour de la technique, de l’art et de la gestion.

Exposition Molitor 6©Eloïse Gasteuil, Ensa 2013 Exposition Molitor 6©Alix Désaubliaux, Ensa 2013

La photographie en tant que témoin de la métamorphose d’un lieu

Ainsi, six étudiants qui suivent son enseignement cette année poursuivent la démarche engagée sur dix ans avec le Centre Culturel André Malraux (CCAM) sous le titre générique « Molitor 6 : Level Up ». Au-delà de l’objectif d’amener ces jeunes plasticiens à effectuer un travail photographique documentaire autour du site, l’ambition de la démarche est de produire sur le long terme une série de clichés que chaque promotion successive vient enrichir afin de témoigner de l’évolution des lieux. Et cela depuis la première phase de destruction des casernes jusqu’à la fin du programme de construction et d’aménagement du campus universitaire. Fruit de leurs travaux, une exposition intitulée « Molitor 6 – Level Up » est à découvrir jusqu’au 31 janvier à la galerie Robert Doisneau du CCAM.

 

Art et architecture

Enrichissant ce moment d’exposition avec des dessins de sa série « Carnet de ville, Montreuil », l’artiste d’origine nancéienne Mehdi Zannad y présente également son travail de gravures expérimental qu’il nomme « Fantômes de villes ». Autour de procédés qui ne sont pas sans liens avec la photographie, ces eaux fortes confrontent la pérennité d’une technique ancienne à la modernité du modèle architectural du site et à son inscription dans la contemporanéité urbaine.

En savoir plus et contact :
Galerie Robert Doisneau du CCAM
CCAM – Scène nationale de Vandœuvre
Rue de Parme – 54 500 Vandœuvre-lès-Nancy
Tél. : 03 83 56 15 00
ccam@centremalraux.com
www.centremalraux.com
Ouverture du lundi au samedi de 14 à 19h et les soirs de spectacle / Entrée libre



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire