Consultez les derniers articles
Le Michtô 12 construit le MEMÔ !

Le Michtô, festival dédié aux arts de rue et du cirque, revient du 20 au 28 octobre pour sa 12e édition baptisée « Construire »…

Depuis 12 ans, le festival Michtô a le chic pour rassembler petits et grands autour d’une programmation éclectique, surprenante et même déjantée ! Pas étonnant lorsque l’on sait que « Michtô » en lorrain signifie « plaisant ». Ce festival hybride est finalement un vaste terrain d’expérimentation où la co-construction et la liberté sont les piliers fondamentaux. Du 20 au 28 octobre, au MEMÔ (sur le site des anciennes Brasseries de Maxéville), spectacles d’arts de rue, concerts et autres animations se succéderont pour réunir tous les publics et faire découvrir des artistes originaux. La volonté d’ouvrir le champ des possibles est un point de ralliement fort pour les membres du collectif Michtô et toutes les personnes qui prennent part à la construction du projet. Car le festival est bel et bien né, il y a 12 ans, de la création d’un collectif. Aujourd’hui, il est composé de plus de 140 personnes : plasticiens,  charpentiers, cuisiniers techniciens, administrateurs, chargés de production, vidéastes, photographes, bricoleurs du dimanche, ferrailleurs, bénévoles ou professionnels qui travaillent ensemble, pendant un mois, en repoussant les limites du possible, pour créer Michtô.

L’avenir est dans le MEMÔ

Cette année, le thème « Construire… » n’est pas dû au hasard. La destruction du camp de base étant prévu pour 2018, les équipes du Michtô travaillent activement à construire le nouveau lieu qui abritera le MEMÔ et qui permettra de poursuivre le projet du lieu de fabrique. Le festival lance un appel à tous les (futurs) utilisateurs du lieu, artistes et techniciens, public, habitants, associations du quartier à en imaginer les usages, à inventer son identité et à lui forger une place au sein du quartier, de la métropole, de la région et du réseau national des lieux de fabrique.

Pour cela, une programmation alléchante devrait en séduire plus d’un. La compagnie Histoire d’Eux vous invite à pénétrer dans l’illustrissime théâtre des frères Sabbattini, Gérald Rigaud proposera, lui, une criée publique, la compagnie La bête à plumes mettra en scène deux personnages clownesques à l’identité assez énigmatique… Se mêlent à ces spectacles une programmation musicale éclectique. Démarrage en fanfare le 20 octobre avec KermesZ à l’Est, une bande de musiciens dérangés qui fusionnent la musique balkanique au heavy metal, mais aussi aux derniers courants électro, pour nous offrir un répertoire suant, dansant et festif à souhait ! Çub est un mélange insensé qui « s’entête à tenter », Lalibela Express est un orchestre qui joue de la musique Est-Africaine à faire danser n’importe qui, Tequila Savate propose une vraie partie de rock primitif en famille. Bref, il y en a pour tous les goûts !

Mais les « entresorts et agitations » restent quand même l’identité du Michtô ! Au programme cette année : Le grand prix de la moulinade par la compagnie La Mince Affaire, un circuit chaotique avec obstacles mouvants où les pilotes se battent dans un duel sans merci en moulinant ! Mais aussi La Mailloche de Toto Black, un tournoi de bowling, une mini fête foraine expérimentale Micromégamondes, Le Labo des Histoires, Radio Michtô…. Vous aussi, venez faire partie de l’aventure Michtô !

Renseignements et réservations : 07 67 46 42 47 et festivalmichto.weebly.com

Photos © DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire