L’art est dans le chai

494

Curieuse d’art et de terroir, la famille Lelièvre anime le vignoble de Toul par ses millésimes remarqués et par ses expositions remarquables. Depuis 13 ans, des artistes investissent le chai autour d’un thème original. Cette année, l’exposition Argile(s) invite le public entre vignes, sculptures, poteries et céramiques du 11 au 14 novembre.

C’est l’un des noms les plus connus quand on évoque les vins de Toul. Lelièvre, un patronyme de fable pour une belle histoire, autour d’un domaine. Une famille présente dans le village de Lucey depuis la glorieuse époque des évêques, quand la ville rivalisait avec Verdun et Nancy, et qui a toujours associé son nom à la production de raisin. Mais au départ, ce raisin n’était pas vinifié sur place. Il faudra attendre le fameux millésime 1971 pour que Jean Lelièvre décide de ne pas vendre sa production de raisins aux négociants voisins mais de la vinifier et de la mettre en bouteille lui-même. Cette décision fondatrice se verra récompensée par une première médaille d’or au Concours Générale Agricole.

lelia%cc%88vre-5

img_4991

img_5098

Aujourd’hui environ 100 000 bouteilles sortent chaque année des caves. Le cru 2016 vient d’être vendangé et il s’annonce exceptionnel. Aux manettes du domaine, David et Vincent ajoutent une note originale à cette affaire de vigne qui roule. C’est du côté de l’art que se sont penchés les deux frères, lorsqu’il y a 13 ans, ils décident de monter un partenariat avec l’école de Beaux-Arts de Nancy pour créer des bouteilles sérigraphies.

« Nous avons toujours été sensibles à l’art, explique David Lelièvre. Cette première démarche a été une réussite. C’est comme ça que nous avons eu l’idée de renouveler l’expérience. »

Thématiques variées

Rendez-vous est donc pris chaque année, en novembre, quand la vinification est lancée. Le principe est simple : accueillir des artistes pour des exposition autour d’un thème choisie par les frères Lelièvre et quelques amis autour d’un verre de vin. Pas question de s’alanguir dans des thématiques campagnardes pour simplement mettre en valeur le terroir. Chez les Lelièvre, plus on voit large, mieux on se porte. Pour célébrer les 40 ans du premier millésime, la thématique rassemblait des artistes nés en 1971 et ayant, forcément, 40 ans tout ronds. Une autre année, les artistes s’appelaient tous… Lelièvre. Cette année, l’art rejoint la matière, l’argile. Comme à chaque fois, l’exposition se tiendra dans le magasin, dans le chai, mais aussi dans plusieurs endroits du domaine.

img_7190

img_7187

boute

Géraud Morin fait partie des 7 artistes retenus pour l’exposition 2016. C’est en voisin qu’il viendra. Installé à Lucey depuis 2 ans, il a été attiré dans ce village par la réputation du vignoble. Géraud Morin travaille le grès et la porcelaine. Des pots, des bouteilles, des bols, il a plus d’une idée dans son tour. « J’aime le côté décalé de cette exposition, l’idée de faire entrer l’art dans un endroit à part. Mon travail est en plus à cheval entre l’artisanat et l’art. Chacun de mes objets a à la fois une utilité concrète mais relève aussi d’une création artistique », confie Géraud Morin. Dans ce parcours autour des cuves et des palettes, des rencontres entre les artistes et le public se créent autour des démonstrations et des discussions.

« C’est comme un vernissage géant qui durerait quatre jours, explique David Lelièvre. Avec le plaisir en plus de profiter des œuvres en dégustant notre vin. »

Comme un pied de nez à ceux qui pensent qu’il ne se passe rien dans les campagnes, et encore moins en novembre, la famille Lelièvre vient rappeler autour d’un verre que la curiosité s’entretient autant qu’une vigne et que l’art se déguste comme un bon vin.

Argile(s) du 11 au 14 novembre. Entrée gratuite de 10h à 19h. Maison Lelièvre > 1, rue de la Gare 54200 Lucey. Plus d’infos sur vins-lelievre.com

img_1212

Publi-reportage • Photos © DR