Épinal a le jazz dans la peau !

20
La Gargarousse ©Maurice Kloetzlen

Depuis 27 ans, l’Association Lavoir Entendu défriche le terrain du jazz à Épinal et contribue à sa reconnaissance. Voici les prochains « café chanson » et « café jazz » de la saison.

CAFÉ CHANSON

La Gargarousse « Ivres de joie »

Vendredi 29 novembre à 20h30 au Lavoir-Théâtre

Julien et Olivier Lindecker ont tourné la page des Frelots et écrivent la suite de leurs aventures fraternelles avec plusieurs spectacles différents. La racine commune reste la chanson française, qu’ils aiment profondément parce qu’elle les accompagne depuis qu’ils sont enfants. La Gargarousse célèbre la poésie des petits bonheurs, la camaraderie chère à Brel et à Brassens, ou encore cette Dolce Vita qui vous remplit le cœur et vous colle le sourire aux lèvres. Ça chante, ça s’amuse, que ce soit entre amis, en famille, autour d’un vers (le répertoire inclut entre autres des poèmes du patrimoine français) ou autour d’un verre… Accordéon, ukulélé, guitare ou piano offrent aux chansons un écrin joyeux, enivrant et coloré. Et la Gargarousse, qui signifie « gosier » en argot parisien, ne se contentera pas d’une seule gouaille pour déclamer ses chansons : les frères Lindecker, multi-instrumentistes et mélodistes confirmés, sont accompagnés du talentueux accordéoniste et guitariste Hubert Kieffer et de la voix de Paul Barbieri, qui a aussi longuement prêté sa trompette à la Fanfare en Pétard. De beaux moments de chanson française, des chansons festives mais fines, légères mais profondes, léchées et efficaces…

Marcel Loeffler ©DR

CAFÉ JAZZ

Domi Emorine & Marcel Loeffler Quartet

Vendredi 13 décembre à 20h30 au Lavoir-Théâtre

La musique est souvent faite de rencontres, celle-ci était évidente…. Bien qu’issus de deux univers musicaux différents, l’alchimie entre Domi Emorine et Marcel Loeffler s’est faite tout naturellement aussi bien musicalement qu’humainement. Reconnus à la fois par le public et par leurs pairs, ouverts à toutes les musiques pourvu qu’elles soient bonnes, ils font tous deux preuve d’un bel éclectisme, que confirme ce répertoire, choisi avec soin et avec goût, avec un penchant prononcé pour la belle mélodie. D’une présence humaine et musicale incomparable, Domi Emorine, petit prodige caméléon, bardée de prix, est apte à faire tomber toutes les frontières musicales, elle revendique haut et fort la reconnaissance d’un accordéon de qualité. Du swing au classique en passant par le rock, elle n’a de cesse de nous étonner. Avec de nombreux albums en leader, Marcel loeffler a un parcours qui fait de lui aujourd’hui une référence dans le monde du Jazz et de l’accordéon. L’interprète compositeur s’est donné comme objectif de carrière et de vie, de rendre à l’accordéon sa vraie place dans l’univers du Jazz, et dans l’univers de la musique tout court. Unissant avec poésie le swing du musette à celui du jazz, loin de toute démonstration et toujours magnifiquement entouré, Marcel Loeffler brille dans tous les registres. 

Photos © dr