Consultez les derniers articles
Avec la Freebox Révolution, Free a une longueur d’avance sur ses rivaux

Free a lancé le 14 décembre dernier sa nouvelle « box » baptisée Révolution. Offrant des fonctionnalités dignes d’un ordinateur haut de gamme, le fournisseur d’accès à internet a décidé de bousculer le marché des offres triples play.

Dans la guerre des box et des offres à internet, Free a relancé l’offensive avec sa nouvelle offre qui permet de surfer sur la toile, téléphoner et regarder la télévision mais aussi mille autres choses. Freebox Révolution permet de stocker plusieurs centaines de fichiers vidéos et intègre à la fois un lecteur de disque Blu-ray et un navigateur internet accessible directement depuis son poste TV. Autre nouveauté annoncée : la gratuité des appels vers les mobiles.
Le paysage de l’internet français, mais aussi celui de la mobilité a-t-il changé ?  « Inventer, c’est notre ADN, nous ne copions rien », a lancé Xavier Niel, le patron de Free en préambule d’une conférence à l’ambiance digne de celle d’Apple. Au matin du 14 décembre dernier, le fondateur de Free a levé le mystère d’une box décrite comme révolutionnaire. Dessinée par Starck, les deux modules de la box V6 marquent une rupture avec la concurrence.
Les deux boitiers offrent plus qu’un abonnement triple play : à savoir la TV, Internet et la téléphonie. Freebox Révolution player se place sous la TV et si possible, c’est le message de Free, « vous pouvez jeter tout le reste et garder uniquement votre box » puisqu’elle dispose d’un lecteur CD, DVD et Blu-Ray, s’ouvre aux jeux en Haute Définition et permet d’accéder simplement depuis votre téléviseur à Internet.
Le modem Freebox Révolution Serveur permet de connecter jusqu’à 8  téléphones sans fils et compatibles DECT. Il dispose également d’une capacité de stockage de 250 Go faisant du modem un serveur. Ainsi, l’abonné peut stocker l’ensemble de ses photos, vidéos et musiques accessible depuis n’importe où. Cet espace de stockage peut également être partagé avec d’autres abonnés.
Avec son serveur, la Freebox Révolution marque une vraie rupture par rapport à la concurrence. Autre phénomène nouveau, les appels vers les mobiles sont inclus dans le forfait et ce pour la première fois en France.
Une longueur d’avance sur ses rivaux
Du point de vue des services et de l’innovation Free a une longueur d’avance sur ses rivaux. En revanche, la mystérieuse option « dégroupage total » à 5,99 € par mois porte le prix de l’offre à 35,98 € par mois : un euro plus cher que l’offre Neufbox Evolution de son concurrent SFR.
Quant à Orange, l’opérateur historique a retrouvé une vidéo publié par Orange-Innovation il y a un an qui présentait un prototype de nouvelle box présentant certaines similitudes par rapport à la Freebox Révolution comme un lecteur Blu-ray, des jeux, une télécommande avec accéléromètre et l’internet sur la TV. L’opérateur historique devrait dévoiler ce concept début 2012.
En ce qui concerne la nouvelle Neufbox Evolution, sortie en novembre dernier dans une offre prémium, elle ne propose pas autant de fonctionnalités ni de services que la Freebox V6 et les récentes rumeurs sur les éventuels rabais proposés par SFR encouragent cette idée. Ainsi, la Freebox Révolution risque de faire bouger le marché malgré la hausse de l’abonnement.
Avec cette nouvelle box, Free entend conquérir de nouveaux abonnés et viser même des niveaux historiques dès le premier trimestre 2011. Entre 20 % et 25 %, a précisé le directeur financier Thomas Reynaud, en marge de la conférence de presse. Freebox Révolution est en démonstration au Concept Store Univers Freebox de Nancy – 2 rue Montesquieu – 54000 NANCY.

Thibault Demonet

Pour en savoir plus :  www.universfreebox.com
 
PUBLI-REPORTAGE 




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire