Consultez les derniers articles
Jusqu’à en pleurer de rire !

Déjà 34 ans pour le festival Les Larmes du Rire organisé par la ville d’Epinal ! Du 6 au 17 octobre, les zygomatiques en verront de toutes les couleurs avec des spectacles toujours plus déjantés.

« Il y a une vraie patte dans Les Larmes du Rire. Une volonté de proposer une programmation originale, décalée et de faire découvrir de grands talents. » Chaque année, Isabelle Sartori, la directrice du festival, fait fonctionner son réseau, recherche, observe et déniche des perles rares. Cette 34e édition devrait une fois de plus conquérir le rire des spectateurs en recherche de bonne humeur en ce début d’automne. Théâtre biologique, danse et cirque burlesques, humour musical, « seul en scène »… Il y en a pour tous les goûts et tous les publics.

Le festival s’ouvre au Centre des Congrès d’Epinal le 6 octobre avec un cabaret « chic et déjanté ». Eric Bouvron, artiste, auteur et comédien en signe la direction artistique. Cette première soirée réunira Eric Toulis, auteur-compositeur-musicien- imitateur-showman et son pianiste Rémi Toulon mais aussi Albert Meslay, qui proposera le premier spectacle adapté à la crise, l’artiste Nata Galkina, reine de l’antipodisme et l’excellent ombromane Philippe Beau, découvert en 2015 et dont le retour est très attendu.

Surprises et convivialité

Ce cru 2017 réserve son lot de surprises et de nouveautés. Les Argentins de la compagnie « Un Poyo Rojo » fouleront la scène dans un numéro de danse burlesque entre compétition sportive, combat de coqs et acrobaties… Etonnant ! Léo, lui, se retrouvera seul dans une boîte et découvrira un monde sans dessus dessous. Ce spectacle visuel ludique oscille entre poésie, acrobaties et émerveillement.

Le 9 octobre sera une journée neuroscientifique ! Le professeur Jean-Christophe Cassel animera une conférence scientifique sur le rire et la troupe de théâtre amateur DoctoNeuro, composée d’étudiants en master et doctorants en neurosciences, proposera du théâtre biologique dans le spectacle « Tant de cerveau disponible » qui nous conduit dans les méandres du fonctionnement cellulaire cérébral, en prenant pour point de départ la campagne présidentielle 2017 ! Enfin, le festival finira en apothéose avec les Ashton Brothers, les Monty Python d’Europe du nord ! Véritables stars aux Pays-Bas, ces « enfants terribles » proposeront un show mêlant humour, magie, et acrobaties. À ne pas manquer !

Et puisque Les Larmes du Rire riment avec convivialité, un bar est ouvert au public avant et après chaque représentation pour encore plus de rencontres et d’échanges entre artistes et public ! Au programme : Biscotte, armé de sa guitare, affronte la vie avec désinvolture et bonne humeur, le duo Ça nous ramènera pas Dalida proposera leurs chansons humoristiques tirées d’un répertoire de compositions originales ou encore Anisette et les Glaçons, un trio musical rétro burlesque.

Pendant deux semaines, 20 compagnies invitées et 21 spectacles se succèderont sur les différentes scènes du festival pour mettre l’humour en lumière !

Renseignements : 03 29 68 50 23 ou isabelle.sartori@epinal.fr

Extraits de la programmation « Les Larmes du Rire »

> FRANKY O. RIGHT

Mardi 10 octobre / 20h30 – Centre des Congrès

Quand Charlie Chaplin rencontre Tarantino ça donne : Francky 0.Right ! Véritable Comic Crooner des Temps Modernes, il chante, danse, mime, vole, voltige, s’éclate aux murs, s’écrase au sol, s’envoie en l’air !

Ouverture des portes à 19h30, spectacle au bar avant et après le spectacle et à partir de 19h45 avec le duo ÇA NOUS RAMENERA PAS DALIDA.

> UN POYO ROJO (photo à la une)

Vendredi 13 octobre / 20h30 – Centre des Congrès

Lutte, danse ou cabaret… Deux sportifs mâles dans un ballet sadomaso hilarant font éclater tous les stéréotypes phallocrates… Intense duo de mecs suintants, peaux humides et grimaces de clowns, Un Poyo Rojo raconte la peur, la séduction, la mise en garde, l’attaque, la mise à mal et à terre. Et le désir, les élans, les échanges de fluides.

Ouverture des portes à 19h30, spectacle au bar avant et après le spectacle et à partir de 19h45 avec le trio ANISETTE & LES GLAÇONS.

> LA FRAMBOISE FRIVOLE « fête son centenaire »

Samedi 14 octobre / 20h30 – Centre des Congrès

Ils sont très attendus pour leur retour aux Larmes du rire ! Pour son sixième spectacle, la Framboise Frivole fait découvrir musicalement l’influence des inventions de Léonard de Vinci sur les œuvres maîtresses des plus grands compositeurs. Ce duo mélange allègrement, avec une bonne dose d’humour, les musiques classiques, jazz et variétés.

> LÉO

Dimanche 15 octobre / 18h30 – Centre des Congrès

Léo se retrouve seul dans une boîte. Il y découvre un monde sens dessus dessous. Ce changement transforme l’univers morne de Léo en un véritable terrain de jeu. Comment Léo parviendra-t-il à sortir et à retrouver sa liberté ? Léo est à mi-chemin entre le cirque, le théâtre, le cinéma et la danse. C’est un spectacle déroutant, étonnamment touchant, qui provoque le rire et le ravissement.

Publi-reportage • Photos © DR



  1. Soyez le premier à laisser un commentaire