Consultez les derniers articles
Des artistes face à l’écologie

Jusqu’au 11 mars, le Musée barrois fait la part belle à la planète bleue en la mettant au centre d’une exposition intitulée « Objectif terre ».

À notre époque, la question de l’environnement est au cœur de toutes les préoccupations. Même celles des artistes qui ont toujours porté un regard aigu sur leur temps, prenant le pouls de la société et de son évolution. Dans cette nouvelle exposition « Objectif terre. Regards contemporains sur l’écologie », le Musée barrois rend compte d’une création contemporaine autour de ce sujet d’actualité à travers des œuvres issues de collections publiques et privées. Comment l’écologie est-elle prise en compte par les artistes contemporains ? Quel constat font-ils de ce monde qui change et quelle vision offrent-ils pour l’avenir ? Le Musée barrois présente les regards de quelques artistes français (Julien Discrit, Marcel Dinahet) et internationaux (Hicham Berrada, Yang Yongliang, Maarten Vanden Eynde, …) sur l’écologie et les questions environnementales.

Trois thématiques

L’exposition, visible jusqu’au 11 mars, s’articule autour de trois grands thèmes. Tout d’abord, la pollution, avec un constat d’échec. La pollution marine est évoquée à travers des œuvres qui alertent sur la présence des plastiques dans les océans (Maarten Vanden Eynde) et les marées noires (Lucie Chaumont). L’action directe de l’homme sur la nature, par l’industrialisation et les constructions à outrance, est mise en lumière par Ryuta Amae et Yang Yongliang. Tous deux proposent des images reconstruites, manipulées, qui attirent l’attention sur l’impact de notre mode de vie sur l’environnement. La deuxième salle de l’exposition est consacrée aux changements climatiques. Le thème le plus récurrent est celui de la montée des eaux des océans. Il est abordé par exemple par James Casebere, qui photographie un hall inondé ou Marcel Dinahet qui montre un hôtel normand semblant couler. Enfin, l’exposition se termine sur une note positive des visions de l’avenir proposées par les artistes : cohabitation en harmonie avec la nature, recyclage des déchets, place de la chimie dans notre futur…

Le Musée barrois propose des visites guidées régulières de l’exposition les dimanches. Un livret-découverte est également donné aux enfants. Pendant la semaine du 28 février au 7 mars, des ateliers destinés aux enfants à partir de 4 ans seront proposés en marge de l’exposition. À travers une approche plastique et ludique, ils seront ainsi sensibilisés à l’écologie et au respect de l’environnement. Enfin, le 18 février, Guillaume Louis livrera ses « Murmures d’arbres », une balade contée pour les enfants mais aussi les parents. « Objectif terre », une exposition nécessaire sur l’importance de choyer notre belle planète terre.

Ouverture du mercredi au dimanche, de 14 h à 18 h • Tarifs : 4€, 2€, gratuit pour les moins de 18 ans • Renseignements : 03 29 76 14 67 ou musee@meusegrandsud.fr




  1. Soyez le premier à laisser un commentaire